Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Miss France 2019 : les premiers gossips de la presse people



PARIS, le 27 décembre 2018. A peine élue Miss France 2019, la presse people multiplie les articles sur Vaimalama Chaves.

Le magazine Public qui vient de sortir a ainsi écrit un article affirmant que Miss France 2019 était en couple avec un jeune homme se prénommant Tamatoa. Une photo a même été publiée en couverture de Public.

« Je suis la fiancée des Français » avait répondu aux questions du journaliste de Public après son élection. « Je dois me consacrer à 100 % à mon rôle de Miss France et je ne peux pas me permettre d’avoir un petit ami ».

Rassurez-vous. Les règles du concours Miss France sont très claires : une jeune femme ne peut pas se présenter si elle est mariée, divorcée ou mère. En revanche, rien n’interdit aux candidates d’être en couple : certaines gagnantes, comme Iris Mittenaere, Delphine Wespiser ou tout récemment Maëva Coucke, l’étaient au moment de leur sacre.


Miss France 2019 : les premiers gossips de la presse people

Les médias métropolitains traquent le moindre faux pas Miss France 2019. Ils ont été plusieurs à parler de "première erreur" voire même de "gros dérapage" en début de semaine. Tout est parti d'un interview sur Le Buzz TV du Figaro, au lendemain de son élection, alors même qu'il lui est formellement interdit de parler de politique, Vaimalama Chaves a évoqué le mouvement des Gilets jaunes . "J'ai eu l'occasion de lire les revendications des Gilets jaunes et c'est vrai qu'il y en a plusieurs qui sont pertinentes", a-t-elle affirmé. Avant de condamner les violences en marge des manifestations : "Cependant l'axe sur lequel ils sont en train de jouer, la manière dont ils sont en train de répondre - pour avoir des réponses eux-mêmes à leurs revendications - n'est peut-être pas la meilleure. Il faudrait trouver une façon plus pacifique de faire passer le message".

Si les médias n'ont pas hésité à parler "d'erreur", ces propos n'ont pas alarmé la directrice du comité Miss France, Sylvie Tellier, et n'ont pas faire réagir non plus Geneviève de Fontenay.

Vaimalama Chaves a, par cette intervention, montré qu'elle s'intéressait à l'actualité métropolitaine... Notre belle Polynésienne a également prouvé qu'elle avait du caractère et des opinions.

Son interview sur le Buzz TV


le Jeudi 27 Décembre 2018 à 11:08 | Lu 22434 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net