Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Migrants: l'ONU appelle l'Australie à éviter de nouvelles "tragédies"



Genève, Suisse | AFP | vendredi 12/10/2018 - L'ONU a réclamé vendredi que les réfugiés qui ont été envoyés par les autorités australiennes en Papouasie-Nouvelle-Guinée et Nauru soient renvoyés en Australie pour éviter de "nouvelles tragédies".

Sur son compte twitter, le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) a demandé que "les réfugiés soient évacués de Papouasie-Nouvelle-Guinée et Nauru et déplacés en Australie" pour qu'"ils puissent recevoir un soutien et des soins adéquats".
Le HCR "exhorte le gouvernement australien à prendre des mesures immédiates pour remédier à l'effondrement de la situation sanitaire des réfugiés et des demandeurs d'asile dans les installations offshore en Papouasie-Nouvelle-Guinée et à Nauru", a déclaré une porte-parole de l'agence onusienne, Catherine Stubberfield, au cours d'un point de presse à Genève.
"L'Australie doit maintenant agir pour prévenir de nouvelles tragédies" dans ces îles alors que "notre propre système de surveillance a révélé que les taux d'automutilation et de tentatives de suicide ont considérablement augmenté, même au cours des derniers mois", a-t-elle dit.
Depuis 2013, Canberra, qui dément tout mauvais traitement, refoule systématiquement en mer tous les bateaux de clandestins, originaires pour beaucoup d'Afghanistan, du Sri Lanka et du Moyen-Orient.
Ceux qui parviennent à passer à travers les mailles du filet sont envoyés dans des îles reculées du Pacifique.
Depuis 2013, environ 3.000 réfugiés et demandeurs d'asile ont été ainsi "transférés de force" par l'Australie vers des centres situés en Papouasie-Nouvelle-Guinée et Nauru, selon le HCR. Environ 1.250 d'entre eux doivent être envoyés aux Etats-Unis dans le cadre d'un accord bilatéral entre ce pays et l'Australie.
Parmi ceux qui ne vont pas être envoyés aux Etats-Unis, environ 800 se trouvent à Nauru et 650 en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Quelque 500 autres ont été renvoyés en Australie pour des raisons médicales, selon le HCR.
L'ONG Médecins sans frontières avait de son côté annoncé le 7 octobre avoir reçu l'ordre de la part du gouvernement de Nauru, un minuscule Etat du Pacifique, de cesser de soigner les réfugiés et habitants souffrant de problèmes de santé mentale.
Le HCR a exhorté à plusieurs reprises l'Australie à accepter la proposition faite par la Nouvelle-Zélande d'accueillir les réfugiés envoyés en Papouasie-Nouvelle-Guinée et Nauru.

le Vendredi 12 Octobre 2018 à 05:32 | Lu 599 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués