Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Michel Bourez rejoint Kauli Vaast au round 3



Pas de réussite pour Matahi Drollet qui n'a pas démérité
Pas de réussite pour Matahi Drollet qui n'a pas démérité

TEAHUPO'0, le 25 août 2019 – La 7e étape du championnat du monde de surf professionnel, la Tahiti Pro Teahupo'o, se déroule actuellement à Teahupo'o. Sur les trois Tahitiens engagés, deux ont pu se hisser jusqu'au round 3 : Kauli Vaast et Michel Bourez. Matahi Drollet s'est fait éliminer lors du round de repêchages.

 

Deux surfeurs tahitiens seront présents au round 3 de la Tahiti Pro Teahupo'o, la 7e étape du championnat du monde de surf professionnel de la world surf league. Samedi, lors de la première journée dédiée au round 1, Kauli Vaast avait pu se qualifier directement pour le round 3 en terminant deuxième de sa série derrière Italo Ferreira. Michel Bourez et Matahi Drollet avaient terminé tous les deux derniers de leur série et devaient donc passer par les repêchages.

 

Dimanche matin, le round 2 a débuté à 7H35 par des séries de 40 minutes dans des vagues moyennes et longues à venir. Matahi Drollet était le premier Tahitien en lice, face à Jordy Smith et à Sebastian Zietz, que Kauli Vaast était parvenu à devancer dans sa série la veille. Le Hawaiien Sebastian Zietz a pu rapidement trouver une vague tubulaire près du récif qui va lui rapporter 7.33, un score sur une vague qui lui permet de prendre une belle option sur la qualification compte tenu des vagues qui se présentent.

 

Matahi Drollet, après plusieurs tentatives, va finalement réussir à obtenir un bon score sur une vague tubulaire notée 6.50 mais c'est insuffisant pour faire mieux que les deux surfeurs du WCT. Sebastian Zietz finira la série comme il l'a commencée, pas une bonne vague notée 7.07 qui lui permet de totaliser 14.40 contre 11.87 pour Jordy Smith, qui passe également au round 3, et 9.57 pour Matahi Drollet qui s'arrête là.

 


Michel Bourez a mené pendant quasiment toute la série
Michel Bourez a mené pendant quasiment toute la série

Ca passe pour Michel Bourez

 

Dans la troisième série de la matinée, Michel Bourez était opposé au Portugais Frederico Morais et au Brésilien Peterson Crisanto. La première moitié de la série se passe bien pour Michel, ses deux adversaires ne parviennent pas à sortir de leurs tentatives de tube alors que Michel obtient un 4.17, un 5.0 puis un 4.67 qui lui permettent de prendre la tête de la série avec 9.67.

 

Dans la deuxième partie de la série, Michel finit lui aussi par chuter dans le tube mais il tente une vague près du récif et ça marche, il obtient un 6.00 puis un 5.33 sur une nouvelle vague qui lui permettent d'améliorer son total. En fin de série, le Brésilien Peterson Crisanto va être enfin récompensé pour sa patience, il obtient une note de 8.17 sur une belle vague tubulaire.

Frederico Morais va lui aussi prendre une dernière bonne vague notée à 5.50 mais cela ne sera pas suffisant pour se qualifier. Le Brésilien Crisanto se qualifie avec un total de 11.50 contre 11.33 pour Michel Bourez et 10.17 pour le Portugais qui est éliminé.

 

Une houle de deux mètres est attendue pour mardi et mercredi. Au round 3, Michel Bourez sera opposé à Sebastian Zietz dans la série n°4, Zietz qui aura donc surfé contre les trois tahitiens. Kauli Vaast lui sera opposé à l'actuel n°1 mondial, l'Américain Kolohe Andino. C'est la première fois que l'Américain porte le lycra jaune destiné au numéro 1. Pour rappel, le round 3 s'effectue en un contre un, en élimination directe, les deux meilleurs vagues de chaque surfeur étant comptabilisées. SB/WSL


Michel Bourez a pu se qualifier pour le round 3
Michel Bourez a pu se qualifier pour le round 3

Parole à Michel Bourez :

 

Satisfait de ta prestation ?

 

« Oui, enfin on a des tubes. On vient à Teahupo'o pour surfer du gros donc quand il y a des tubes, c'est bien. Hier, c'était pas évident. Jamais je ne ferais la route de Paea pour surfer ces vagues-là mais bon, là je suis content, on a pu s'exprimer. »

 

Comment tu envisages la suite ?

 

« Je ressens beaucoup de pression, J'ai beau dire le contraire, à chaque fois que je surfe ici, j'ai la pression. Je viens souvent surfer ici mais quand c'est la compétition c'est différent, c'est pas du free surf. La chance est donnée à tout le monde quand on a la priorité. Ce qui est difficile, c'est de ne pas pouvoir partir sur la bonne quand elle arrive parce qu'on a pas la priorité. »

 

Content de voir deux Tahitiens au round 3 ?

 

« C'est bien, dommage pour Matahi ce matin, il lui restait une vague à la fin, je pensais que Seabass allait lui laisser mais c'est comme ça, c'est la compétition. Ca arrive, on apprend tous les jours. Matahi est un des meilleurs ici sinon le meilleur, c'est dommage qu'il ne pourra pas surfer mardi car il aurait pu chambouler le classement. » Propos recueillis par SB

 


Le round 1 et 2 ont été effectués
Le round 1 et 2 ont été effectués

Rédigé par SB le Dimanche 25 Août 2019 à 13:45 | Lu 1759 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Septembre 2019 - 20:02 Timiona Asen vise le podium avec Manu Ura

Mardi 17 Septembre 2019 - 19:18 Vaitea Doom toujours plein gaz

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti