Tahiti Infos

Michel Bourez rate le coche pour le CT


Après 12 saisons passées sur le CT, couronnées de trois victoires, Michel Bourez retombe sur le circuit QS.  (photo : WSL / LAURENT MASUREL)
Après 12 saisons passées sur le CT, couronnées de trois victoires, Michel Bourez retombe sur le circuit QS. (photo : WSL / LAURENT MASUREL)
Tahiti, le 29 novembre 2021 - Michel Bourez a été éliminé, ce lundi, dès le deuxième tour à Haleiwa, quatrième et dernière étape des Challenger Series. Conséquence de cette sortie prématurée, le Spartan rate sa qualification pour la prochaine saison du CT, après 12 saisons au plus haut niveau. Kauli Vaast, éliminé aussi au deuxième tour, devra lui encore patienter avant d'atteindre l'élite. 

 En 2008, c'est à Haleiwa que Michel Bourrez avait validé sa première qualification pour le Championship Tour (CT). Et 13 ans après cet exploit, le spot du north shore de O'ahu, a été le théâtre de son élimination du tour mondial, après 12 saisons passées parmi l'élite. 

Pourtant Bourez, qui fêtera ses 36 ans fin décembre, était en bonne position pour rempiler pour une année supplémentaire sur le CT. Sa deuxième place au Pro France, en octobre, lui avait permis de faire un énorme bond au classement des Challenger Series (CS) et d'être donc idéalement placé avant la quatrième et dernière étape des CS à Haleiwa. Un spot qui lui a plutôt sourit jusque-là, avec deux victoires (2008 et 2013). 

Diminué par une blessure au genou

Sauf que le surfeur de Paea s'est présenté à Hawaii avec une blessure au genou, contracté lors du Pro France. Pas l'idéal donc pour sauver sa peau, même si le principal intéressé s'est montré très rassurant ses derniers jours sur son état de forme. 

Exempté de premier tour, Bourez a fait son entrée en lice, ce lundi. Engagé dans la dernière série des 32èmes de finales, le Tahitien n'a pas pu réellement s'exprimer. Il a terminé quatrième et dernier du heat avec une petite note de 8.30 (3.43 et 4.87), synonyme donc de sortie prématurée, pendant que ses concurrents directs poursuivent leur route. Avec seulement 600 points engrangés à Hawaii, Bourez finit hors du Top 12 qualificatif pour le CT. “Je n'ai aucun regret. Maintenant il faut avancer. J'adore surfer, la compétition et repousser mes limites. Peu importe ce que l'avenir me réserve je garderai le sourire”, a partagé le Spartan sur ses réseaux sociaux. 

2021, une année à oublier pour Bourez

Cet ultime échec à Hawaii vient par ailleurs conclure une année noire pour Bourez. Pour sa 12eme année sur le CT, le Spartan n'a franchi qu'une seule fois le stade des huitièmes de finale, sur les sept étapes du tour. Rappelons qu'il avait terminé à quatre reprises dans le top 10 (2011, 2014, 2016 et 2018) et a également porté le maillot jaune de numéro 1 mondial en 2014 après ses victoires à Margaret River et à Rio. 

Mais cette année le Tahitien s'est donc retrouvé éjecté du Top 20 mondial et s'est vu renversé sur le circuit des Challenger Series. Et là aussi, Bourez a eu du mal à trouver son rythme sur des spots qui ne convenaient pas forcément à son surf. Une série passée à Huntington Beach et sorti dès le premier tour à Ericeira, au Portugal. Sa finale au Pro France a été comme une rapide éclaircie avant la douche froide à Haleiwa.  

Vaast patientera encore

Kauli Vaast, 19 ans, devra encore patienter avant de rejoindre l'élite du surf mondial. (photo : WSL / DAMIEN POULLENOT)
Kauli Vaast, 19 ans, devra encore patienter avant de rejoindre l'élite du surf mondial. (photo : WSL / DAMIEN POULLENOT)
Autre élimination pour le clan tahitien, ce lundi, celle de Kauli Vaast, successeur annoncé de Michel Bourez. Le natif de Vairao partait de plus loin que son illustre compatriote, mais avait encore toutes ses chances de qualification pour le CT à Hawaii. Mais le triple champion d'Europe juniors, devra encore patienter avant de rejoindre l'élite. Vaast a fini quatrième de sa série avec une petite note de 9.03, synonyme donc d'élimination. 

Rappelons que Mihimana Braye, troisième tahitien engagé dans le tableau masculin, a lui été sorti dès le premier tour. Ne reste désormais que Vahine Fierro en lice chez les dames. L'ex-championne du monde junior était exemptée de premier tour, et sera engagée, ce mardi, dans la troisième série des 16èmes de finale.

Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 29 Novembre 2021 à 20:28 | Lu 1012 fois