Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Meurtre d'Angelo Opuu : « La famille est soulagée par le verdict »



Angelo Opuu lors de son mariage.
Angelo Opuu lors de son mariage.
PAPEETE, le 26 septembre 2018 - Maître Turlan a défendu neuf des frères et sœurs d’Angelo Opuu et l’un de ses neveux durant le procès qui s’est tenu devant la Cour d’assises de la Sarthe au Mans du 18 au 21 septembre. Bien qu’il ait jugé la conduite des débats « admirable », l’homme de loi déplore qu’aucun des accusés n’ait donné une version « claire » et « concordante » sur l’agression qui a coûté la vie à l’ancien militaire en décembre 2015.

Comment ce procès s’est-t-il déroulé ?


« Je dois dire que les débats ont été admirablement conduits par le président de la Cour d’assises, et l’on ne peut que regretter qu’aucun des accusés n’ait donné une version claire et concordante pour identifier l’auteur du coup de couteau. Dans une fuite permanente chacun a tenté de renvoyer la faute sur l’autre. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’à la fin de l’information judiciaire, l’homicide volontaire qui avait été retenu a été requalifiés en violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, avec la circonstance aggravante d’avoir été commises en réunion, car peu importe alors de savoir qui a donné le coup fatal, il suffit de définir qui a collectivement participé à l’action violente dans une unité de temps. C’est ce que j’ai expliqué aux jurés, qui m’ont entendu et ont condamné deux des accusés à 9 ans de réclusion, et à 4 ans pour les deux autres. Ainsi celui qui détourne l’attention de la victime, ou le bouscule peut être condamné comme l’auteur du coup fatal. Deux des accusés ayant été désignés comme l’auteur du coup de couteau, les jurés ont décidé de les condamner à la même peine. La Justice a été plus intelligente que les accusés en trouvant une parade face à leurs errements ces derniers pensant pouvoir échapper à leur culpabilité en jouant sur le doute, et l’absence d’identification formel du porteur du couteau qui lui-même n’a jamais pu être retrouvé par les services de police malgré des investigations poussées. »

Quel impact le verdict a-t-il eu sur vos clients ?

« Pour les neuf frères et sœurs d’Angelo Opuu et pour son neveu, ce procès a réveillé de douloureux souvenirs mais mes clients sont soulagés de savoir que les quatre agresseurs de leur frère, qui l’ont lâchement frappé, ont été reconnus coupables et condamnés. Ils ont tué un héros, cet ami protecteur, courageux, généreux que nous aimerions tous avoir »


Que s’est-il passé le soir où Angelo Opuu a perdu la vie ?


« Ce soir du 29 décembre 2015, Angelo Opuu était allé rendre visite à son ex-compagne pour lui rapporter des piles destinés au jouet qu’il avait offert à son fils pour les fêtes de Noël. Il a ensuite rejoint un ami avec lequel il a pris quelques verres. En sortant d’un bar, alors que ce dernier venait de s’allumer une cigarette, un groupe de quatre individus s’est avancé vers lui pour lui demander une cigarette. L’homme qu’ils avaient choisi comme proie a refusé, les agresseurs se sont approchés en tentant de lui faire les poches. Monsieur Opuu s’est alors interposé pour défendre son ami. Il a réussi à les repousser. L’altercation s’est poursuivie. Après avoir échangé quelques coups, évité un jet de bouteille, il a reçu un coup de couteau dans le dos qui lui a perforé un poumon. Il est tombé « comme un bloc » et a perdu la vie en quelques minutes. Après cette agression odieuse et gratuite pour une cigarette, les quatre accusés ont poursuivi leur soirée comme si de rien n’était en allant à un anniversaire. A aucun moment ils ne se sont préoccupés de la victime qu’ils ont laissé au milieu de la chaussée »

L’une des avocates de la défense a annoncé son intention de faire appel de la condamnation de son client. Dans le cas d’un second procès, tous les accusés devront-ils revenir à la barre ?

« Oui, si le parquet le permet en formant également appel, le procès repartira alors dans sa globalité avec une nouvelle comparution des quatre accusés et la famille sera encore là pour défendre la mémoire d’Angelo. »

Rédigé par Garance Colbert le Mercredi 26 Septembre 2018 à 11:52 | Lu 3729 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués