Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Météorite ou pas ? Le propriétaire d'une étrange pierre voudrait en être sûr



L'étrange pierre retrouvée sur un plateau de Taravao en décembre 2000, pèse près de 8 kilos. Mais s'agit-il comme le prétend son propriétaire, d'une météorite ?
L'étrange pierre retrouvée sur un plateau de Taravao en décembre 2000, pèse près de 8 kilos. Mais s'agit-il comme le prétend son propriétaire, d'une météorite ?
PAPEETE, le 4 février 2016. Le 29 décembre 2000, un météore traversait le ciel de Tahiti, au-dessus de la Presqu'île, provoquant une déflagration à près de 40 km d'altitude. Selon les observations du laboratoire de géophysique de Pamatai aucun fragment n'aurait touché le sol. Pourtant, le lendemain, un habitant avait ramassé d'étranges roches. 16 ans plus tard, il veut en avoir le cœur net et savoir s'il a en mains, une météorite ou pas.

Il n'en démord pas. Pour lui cet étrange caillou au cœur dense et à la surface striée, pesant, près de huit kilos, est une météorite. Mais bien entendu, il ne peut pas le prouver. Son seul argument est l'histoire qu'il raconte. Ce 29 décembre 2000, il se trouvait entre Taravao et Faaone, quand il a entendu le son d'une puissante déflagration. "J'ai même ressenti comme un vibration sur le sol et une sensation de chaleur derrière mon épaule mais je n'ai pas vu la boule de feu".

Ce n'est que plus tard, en regardant le journal télévisé qu'il apprend qu'un météore a traversé le ciel au sud de Tahiti. Il fait alors le lien avec ce qu'il a "senti". Le lendemain, il se met donc en route et décide de monter sur le plateau, à la recherche de potentielles traces d'impact sur le sol. Pour le laboratoire de géophysique de Pamatai, la déflagration était celle d'un météore, un corps céleste qui s'est par conséquent désagrégé, sans toucher terre. Et si, finalement, toute la roche extraterrestre ne s'était pas dispersée dans l'atmosphère ? "De petits débris, des fragments qui seraient tombés sur terre, oui c'est possible" admet Dominique Reymond, le responsable du laboratoire de Pamatai.

Pour s'assurer de sa qualité de météorite, le mieux serait de confier la pierre ou un échantillon à des experts. Le Muséum d'histoire naturelle de Paris, par exemple. C'est bien ce qui a été fait à l'époque, mais les réponses fournies par le Muséum ainsi que par un laboratoire de l'université de Lyon ne satisfont pas le "découvreur de météorite" de la Presqu'île. "Ils n'ont effectué qu'une analyse visuelle sans aller plus loin" déclare-t-il. Mais, il insiste : sa pierre extra-terrestre est peut-être d'un genre méconnu. Elle mériterait donc d'être analysée plus en détails. Depuis Tahiti, difficile néanmoins de trouver des passionnés de pierres extra-terrestres prêts à engager des frais pour effectuer ces recherches. Après tout, s'il s'agit vraiment d'une météorite, la valeur marchande de ce caillou peut être considérable. Il espère ainsi que son témoignage éveillera la curiosité de passionnés (*).

(*) Les personnes souhaitant être mis en relation peuvent composer le 89 599 419.


Rédigé par Mireille Loubet le Jeudi 4 Février 2016 à 20:44 | Lu 2657 fois







1.Posté par SEB le 05/02/2016 06:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.carionmineraux.com/reconnaitre_une_meteorite.htm

2.Posté par Mana le 05/02/2016 07:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Desole c est pas une meteorite...c est une myto-maximus basalticus...visuellement...(les stries sont la lave moulee dans des matieres organiques qui ont ensuite disparu...)

3.Posté par SIRE le 05/02/2016 08:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vu la vitesse et la température à laquelle rentre un cailloux dans notre atmosphère, on peut affirmer presque sans difficulté que cette pierre est d'origine terrestre. La porosité et les stries dans différents axes ne sont pas compatibles avec les conditions turbulentes de rentrée dans l'atmosphère et les écoulements d'air.

Par ailleurs les traces d'oxyde de fer en surface nous montrent que ce cailloux était enfoui.

4.Posté par pif paf le 05/02/2016 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après les terres rares de l'océan, voici les terres rares du ciel !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 21:41 Vingt lycéens vont s’envoler vers la Chine

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance