Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Mauvais remake de Bonnie and Clyde à la barre



PAPEETE, le 16 août 2019 – Deux délinquants multirécidivistes, mari et femme, se sont retrouvés vendredi après-midi en comparution immédiate, chacun pour une affaire différente. Le mari « au casier judiciaire de trois pages » est reparti à Nuutania pour trafic d’Ice. La femme, enceinte et déjà sous le coup d’un mandat de dépôt pour fabrication de faux billets, a écopé de 6 mois ferme supplémentaires pour conduite sans permis en récidive et refus d’obtempérer.
 
Curiosité assez inédite vendredi après-midi en comparution immédiate au palais de justice de Papeete. Un couple pour le moins déconcertant a été présenté à la barre du tribunal correctionnel. Le mari et la femme, tous deux multirécidivistes, étaient chacun jugés pour une affaire différente.

La femme tout d’abord, Diane Poroi, âgée de 26 ans et sous le coup d’un mandat de dépôt pour trafic de faux billets. Enceinte de plusieurs mois, elle était jusqu’ici autorisée à rester en liberté à la suite d’un malaise lors de son transfert à la prison de Nuutania. Problème, mercredi dernier, dans le quartier de la Mission à Papeete, elle a croisé les policiers de la DSP alors qu’elle roulait sans permis et surtout sans ceinture. A la vue des agents, la jeune femme a tenté de cacher son visage et pris la fuite en fonçant se réfugier chez un oncle. Les policiers l’ont poursuivie sirène hurlante dans Papeete, pour finir par la cueillir chez l’oncle en question.
 
A la barre, à quelques mètres de son mari entravé dans le box des accusés, Diane Poroi a pourtant démenti la totalité des faits reprochés. Elle roulait avec sa ceinture. Elle n’a pas vu les policiers. Elle n’a pas entendu les sirènes. Et elle ne s’est pas rendue compte qu’elle était poursuivie… Son explication pour son arrestation ? Un complot des policiers de la DSP qui l’avaient déjà arrêtée par le passé avec son mari.
 
Déjà condamnée à neuf reprises pour conduite sans permis, la jeune femme n’a pas convaincu les juges et écopé de six mois de prison ferme et de la mise à exécution de son mandat de dépôt pour trafic de faux billets.

Près de 20 ans en prison depuis ses 17 ans

Le mari ensuite, Gustave Teinaore, âgé de 37 ans, au « casier judiciaire de trois pages » et déjà condamné notamment aux assises à huit ans de prison pour viol. « Depuis vos 17 ans, vous avez passé près 20 ans en prison quasiment sans discontinuer », s’est exclamé le président du tribunal à la simple mention des condamnations inscrites au casier. « Je le regrette. J’avais la vie devant moi », a simplement réagi le prévenu.
 
Autorisé à sortir en liberté conditionnelle pour s’occuper de son enfant en bas âge, Gustave Teinaore a été interpellé mercredi dernier par la DSP, rue des écoles à Papeete, en possession de 28 sachets d’Ice. Poursuivi pour ce trafic d’un peu plus de 20 gramme de la drogue particulièrement dévastatrice au fenua, Gustave Teinaore a demandé un délai pour préparer sa défense. Il sera jugé le 9 septembre prochain et passera les prochains jours en incarcération provisoire à Nuutania.
 
« Je veux porter sa peine », a hurlé Gustave, autorisé à embrasser sa compagne au moment de la séparation pour le retour à la prison. « On a des enfants… C’est pas juste. »

Rédigé par Antoine Samoyeau le Vendredi 16 Août 2019 à 19:14 | Lu 6046 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués