Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Maurice: deux morts dans la collision d'une barge et un remorqueur



Port-Louis, Île Maurice | AFP | mardi 01/09/2020 - Deux personnes ont été tuées et deux sont portées disparues après la collision d'un remorqueur et une barge qui nettoyait la fuite d'hydrocarbures ayant ravagé début août la côte sud-est de l'île Maurice, a annoncé mardi le Premier ministre mauricien Pravind Jugnauth.

L'accident a eu lieu lundi soir sur la côte nord-est de l'île, alors que le remorqueur ramenait la barge vers la capitale Port-Louis. Des secours étaient sur place mardi matin pour retrouver les deux membres d'équipage disparus.

La barge avait servi dans les opérations de nettoyage de la marée noire causée par le vraquier japonais MV Wakashio, qui s'est échoué le 25 juillet sur un récif à Pointe d'Esny (sud-est), déversant au moins 1.000 tonnes de fioul dans la mer avant de se briser en deux, trois semaines plus tard.

"C'est triste que nous ayons perdu deux membres de l'équipage du remorqueur alors que deux autres sont toujours portés disparus", a déclaré M. Jugnauth après s'être rendu à l'hôpital où quatre autres marins rescapés étaient soignés. 

"Nous faisons tout notre possible pour localiser" (les disparus), a-t-il ajouté, présentant ses "sympathies" aux familles.

Il y avait un peu d'huile à bord du remorqueur "mais il n'y a aucun risque de fuite", a assuré le Premier ministre, ajoutant qu'une enquête a été ouverte.

Ce nouvel incident intervient alors que M. Jugnauth est sous une forte pression populaire sur sa gestion de la catastrophe écologique provoquée par le MV Wakashio. 

Le fioul qui s'en est échappé a pollué la côte, qui compte des espaces protégés abritant des forêts de mangrove et des espèces menacées, ainsi que les eaux cristallines prisées des touristes. 

De nombreux Mauriciens estiment que le gouvernement a tardé à prendre la mesure du risque et organiser le pompage du fioul. 

Plusieurs dizaines de milliers de personnes - jusqu'à 75.000 selon la presse locale - ont défilé samedi dans les rues de Port-Louis. Un tel rassemblement n'avait pas été vu sur l'île Maurice depuis près de 40 ans.

Le Premier ministre mauricien avait dans un premier temps estimé ne pas avoir commis d'erreur et refusé de présenter des excuses. Mais dans une allocution télévisée lundi soir, il a assuré avoir "entendu les revendications" et annoncé l'ouverture d'une enquête publique sur l'accident du MV Wakashio.

La colère des Mauriciens a été exacerbée par la découverte ces derniers jours d'au moins 47 dauphins d'Electre échoués, morts ou agonisants, à quelques kilomètres du lieu du naufrage.

Les premières constatations n'ont montré aucune trace d'hydrocarbure dans leur organisme, selon les autorités. Mais les résultats complets des autopsies sont encore attendus.

le Mardi 1 Septembre 2020 à 06:05 | Lu 166 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus