Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



"Marquise de la mer du sud", les 1ers voyages espagnols en Océanie



"Marquise de la mer du sud", les 1ers voyages espagnols en Océanie
C'est la publication la plus récente de la maison d'édition Au vent des Iles. Dans cet ouvrage, l’auteur reconstitue, en la narrant à la première personne, l’histoire véridique d’une femme du XVI° siècle, dona Isabel Barreto, l’épouse d’Alvaro de Mendana, le fameux « découvreur » espagnol des Iles Marquises, auteur du premier contact connu entre des Polynésiens et des Européens. Elle utilise un procédé narratif maintes fois employé dans les romans espagnols du siècle d’or : un manuscrit retrouvé par hasard dans un couvent péruvien ne serait autre que les mémoires de cette femme au destin exceptionnel.


"Marquise de la mer du sud", les 1ers voyages espagnols en Océanie
Dangers, vie quotidienne à bord de ces bateaux, fortune de mer, peur, inconfort, rencontre des « Indiens », parfois extrême violence, Annie Baert nous fait partager toutes les péripéties de ces voyages étonnants. Elle dépeint aussi la volonté farouche qu’il a fallu pour faire naître ces expéditions, l’argent dépensé, les embuches entre marins concurrents, les règlements de compte, les haines tenaces.

Elle dit encore l’histoire vertigineuse de mers immenses, effrayantes, dont les routes, du Pérou à Manille, furent parcourues et cartographiées au prix de tant de vies perdues aussi bien chez les Espagnols que chez les "Indiens".


"Marquise de la mer du sud", les 1ers voyages espagnols en Océanie
Annie Baert sera en dédicace samedi matin, à la librairie Archipels, rue des remparts, de 8H30 à midi. Ce professeur agrégé d’espagnol et docteur en Etudes Ibériques vit à Tahiti depuis plus de quarante ans. Ses recherches portent principalement sur les premiers voyages espagnols organisés à travers la Mer du Sud depuis le Pérou entre 1567 et 1606.

Sur ce sujet elle a publié la traduction française annotée du grand récit de Pedro Fernandez de Quiròs, Histoire de la découverte des régions australes (Salomon, Marquises, Santa Cruz, Tuamotu, Cook du nord, Vanuatu). Elle a participé à plusieurs publications à Tahiti et en Nouvelle-Calédonie ainsi que dans le monde hispanique, au Pérou, au Mexique et en Espagne.

Rédigé par F K le Vendredi 22 Juillet 2011 à 09:10 | Lu 1067 fois






1.Posté par Edelweiss 16 le 30/07/2011 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les espagnols ne sont pas passés "inaperçus" puisque dans la culture polynésienne, on retrouve la guitare, le peigne à cheveux haut en écail décoré, et les robes stylées d'influence hispanique, longues à volants.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Janvier 2020 - 07:00 À Ua Huka, dans la pension-musée...

Lundi 19 Février 2018 - 10:26 Temple chinois Kanti de Tahiti

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies