Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Marins atteints du Covid-19 : Pas de psychose à Nuku Hiva



Nuku Hiva, le 24 mai 2020 - La population de Nuku Hiva a pris connaissance jeudi dernier du fait que 29 des marins du navire de pêche équatorien Charo, testés médicalement sur la plage de Haahopu mercredi, étaient positifs au Covid-19.

Même si toutes les précautions ont été prises pour garantir la sécurité sanitaire des populations locales, les habitants de Nuku Hiva s’interrogent sans pour autant se laisser aller à la psychose virale.
Par ailleurs,  la population de la capitale marquisienne n’a pas caché son soulagement de voir le navire de pêche équatorien quitter les eaux de l’archipel.

​Julien Rahal, médecin anesthésiste réanimateur de Nuku Hiva : "On a pris zéro risque"

"Je crois qu’il est important de rassurer les gens, il faut savoir que lors de l’intervention en question, nous étions tous parfaitement équipés ; c'est-à-dire que nous portions ce qu’on pourrait appeler un pyjama jetable, par-dessus lequel nous avions une combinaison étanche qui va de la tête aux pieds et qui comprend une capuche. Nous avions des gants, des masques FFP2 qui protègent de toutes les projections éventuelles. Nous portions aussi des sur-chaussures jetables, une charlotte sur la tête ainsi qu’une visière. Tous les marins portaient un
masque. On a prit zéro risque pour nous et zéro risque pour les Marquisiens. Nous avons désinfecté tout ce qui a été touché de près où de loin, cela va du plus petit matériel jusqu’à l’ambulance. Donc, le risque de contamination, on peut dire qu’il est nul. Même le quai de Haahopu où nous étions installés avec l’équipe du Samu de Tahiti a été entièrement nettoyé, on peut même dire qu’il était plus propre à notre départ qu’à notre arrivée. Par ailleurs, tous les déchets d’équipement ont été incinérés dans le lieu dédié de l’hôpital."

Tahia Loubet, responsable d’antenne : "Ne pas céder à la peur"

"Je ne me sens pas du tout en danger par rapport aux cas de ces marins détectés positifs au Covid-19. Il faut dire que j’ai été rassurée en discutant notamment cette semaine avec les pompiers de Nuku Hiva qui m’ont parlé des procédures mises en place lors de ce type de prélèvements et donc d’interventions. Il faut faire confiance et surtout ne pas céder à la peur panique. La Polynésie semble avoir géré correctement l’ensemble de cette crise et je préfère me concentrer sur l’avenir et voir comment on peut aider les gens qui ont subi des pertes financières suite au confinement. Il faut aller de l’avant."

Jules Curvat, étudiant : "Faire confiance aux soignants qui connaissent leur travail"

"A priori toutes les précautions ont bien été prises lors des prélèvements faits sur ces marins péruviens, il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter. De plus il n’y a qu’un seul marin hospitalisé et isolé au Taaone, les autres sont confinés sur leur bateau. Donc pour ma part j’ai tendance à rester positif et à faire confiance aux soignants qui connaissent leur travail et qui sont les premiers à tout mettre en œuvre pour que ce virus ne se répande pas."

​Damas Taupotini, sculpteur : "Je suis bien content que ce bateau soit enfin parti"

"Je ne comprends pas pourquoi on a voulu tester ces marins ici aux Marquises. Les autorités auraient très bien pu les envoyer se faire dépister à Tahiti. Maintenant c’est fait tant pis, mais je suis bien content que ce bateau soit enfin parti des eaux marquisiennes. Par contre je pense qu’il faut continuer à faire attention car je ne crois pas que cette épidémie ait complètement disparu dans le Pays. J’ai des craintes par exemple par rapport aux voiliers qui arrivent de Tahiti ou d’ailleurs et qui ne font pas de quarantaine. Et puis il y a aussi tous ces fonctionnaires qui vont arriver prochainement de métropole, comment ça va se passer ? J’aimerai bien qu’on m’explique ça et surtout qu’on me dise clairement pourquoi on ne garde pas ceux qui sont déjà sur place. Pour moi déconfinement ou pas, il faut rester sur ses gardes."

​Vaekehu Tahiaipuoho : "Continuer à respecter les gestes barrières"

"Pour moi les autorités et l’équipe médicale ont bien assuré et je ne pense pas qu’il faille dramatiser les choses. Aujourd’hui il n’y a pas de cas de Covid-19 aux Marquises et c’est l’essentiel. Par contre tant qu’il n’y aura pas de vaccin pour soigner cette maladie, il vaut mieux rester vigilant et notamment continuer à respecter les gestes barrières. C’est ce que je fais au quotidien dans mon travail mais aussi à la maison."

Rédigé par Marie Laure le Dimanche 24 Mai 2020 à 11:40 | Lu 1712 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Juillet 2020 - 00:35 La saisie d'Oscar Temaru maintenue

Mardi 7 Juillet 2020 - 18:27 ​La fratrie de braqueurs à la barre

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus