Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Marcel Tuihani reçu par le président du Sénat et la ministre des Outre-mer



Marcel Tuihani reçu par le président du Sénat et la ministre des Outre-mer
PARIS, 25 novembre 2015 - Marcel Tuihani s'est entretenu mercredi matin avec le président du Sénat, Gérard Larcher et la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin. Le président de l’assemblée de la Polynésie française est actuellement en déplacement à Paris pour le sommet France Océanie.

Le président de l’assemblée de la Polynésie française a pu évoquer lors de son entretien avec le président de la Haute Assemblée plusieurs dossiers qu’il porte lui-même, comme le projet de convention de partenariat qu’il souhaite mettre en oeuvre entre les deux institutions, à l’instar de celle qui existe déjà avec l’Assemblé nationale. Il a aussi pu sensibiliser le président du Sénat aux conséquences sur le budget de la Polynésie française de la nouvelle diminution de la Dotation générale d'aménagement (DGA) en rappelant l’esprit qui a présidé à la mise en place de cette compensation, à la fin des essais nucléaires.

Concernant le dossier nucléaire, le président Marcel Tuihani a aussi abordé avec Gérard Larcher, la loi Morin, au cœur de la dernière réunion du COSCEN. Il a insisté sur la nécessité de modifier cette loi d'indemnisation des victimes des essais nucléaires. Il s’est appuyé sur le rapport du Sénat qui conclut lui-même à la nécessité de revoir ce texte qui ne satisfait personne aujourd’hui. Marcel Tuihani a également indiqué à Gérard Larcher qu’il a saisi le président de la République, François Hollande, de cette question.

Marcel Tuihani a également été reçu mercredi au ministère des Outre-mer, par Georges Pau Langevin. Il a ainsi pu faire le tour des dossiers qui ont récemment occupé le devant le de l’actualité : le dossier des terres rares, en insistant sur la nécessité de sécuriser cette compétence, ce qui ne peut se faire qu’en modifiant la loi organique afin d’affirmer la compétence de la Polynésie française dans le statut. Il a évoqué avec la ministre les enjeux de la propositions de résolution qu’il a lui-même déposée sur cette question.

Le président de l'assemblée de la Polynésie française a également abordé la situation économique et sociale de la collectivité, ainsi que la diminution de la DGA. Abordant le dossier nucléaire, le président de l’assemblée a souligné l’importance que revêt cette question qui montre que le débat est loin d’être clos. Outre la nécessité de réviser la loi Morin pour qu’elle réponde mieux à ses objectifs, il a rappelé les obligations qui a ses yeux s’imposent à la France, en rappelant l’esprit qui a conduit en 1964 les membres de la Commission permanente de l’assemblée territoriale à céder gratuitement les atolls de Moruroa et Fangataufa à la France pour qu’elle puisse réaliser ses essais, "parce que la France ne l’oubliera jamais".

Marcel Tuihani a souligné que c’est cet esprit qui a présidé à la mise en place du fond de reconversion en 1996 devenu depuis la DGA, regrettant que cette dotation ait été diminuée pour la troisième année consécutive. Le président de l‘assemblée a souligné les effets négatifs de ces réductions au moment où la Polynésie a besoin de tous les moyens pour sortir de la crise. Il a rappelé à la ministre des Outre-mer que les Polynésiens attendent de l’Etat qu’il respecte ses engagements et qu’il assume pleinement ses responsabilités en ce qui concerne les conséquences sanitaires et environnementales des essais nucléaires.

Marcel Tuihani reçu par le président du Sénat et la ministre des Outre-mer

Rédigé par à partir d'un communiqué le Mercredi 25 Novembre 2015 à 10:35 | Lu 382 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance