Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Manille refuse une importante aide américaine



Manille, Philippines | AFP | mardi 19/12/2017 - Le gouvernement du président philippin Rodrigo Duterte a décidé de renoncer à un vaste programme d'aide américain exigeant des récipiendaires qu'ils soutiennent la démocratie et luttent contre la corruption, ont annoncé mardi les deux pays.

Manille a décidé de ne pas négocier de second accord avec le Millennium Challenge Corporation (MCC), organisme gouvernemental américain qui veut promouvoir la croissance économique et réduire la pauvreté, a déclaré Harry Roque, le porte-parole du président philippin.
En 2010, le MCC avait octroyé 433,9 millions de dollars à Manille pour des projets de lutte contre la pauvreté.
"Nous avons décidé de nous retirer du deuxième Millennium Challenge", a déclaré M. Roque à la presse.
Le Millennium Challenge a été créé en 2004 par le Congrès américain pour octroyer des subventions à grande échelle aux pays pauvres qui s'engagent sur la bonne gouvernance et l'économie libérale. 
"Le gouvernement des Philippines a décidé de ne pas aller de l'avant avec le développement d'un second accord MCC", a confirmé à l'AFP Molly Koscina, porte-parole de l'ambassade des Etats-Unis. 
Le MCC avait annoncé en 2015 avoir sélectionné l'archipel pour un nouveau programme d'aide. Mais un an plus tard, Washington avait fait savoir que le MCC avait suspendu son vote sur le sujet à cause "d'inquiétudes importantes" quant au respect de l'Etat de droit par le gouvernement de Rodrigo Duterte.
Les relations entre Manille et Barack Obama s'étaient alors considérablement dégradées, l'ancien président américain ayant émis des critiques contre la guerre contre la drogue de M. Duterte qui a fait des milliers de morts.
Le président philippin a rejeté avec colère toutes les critiques américaine, européenne et des Nations unies sur sa politique, ajoutant qu'il refuserait toute aide étrangère soumise à conditions. 

le Mardi 19 Décembre 2017 à 06:56 | Lu 692 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués