Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Maimiti Hiro, fille de Raiatea, a la gendarmerie dans le sang



Maimiti Hiro, fille de Raiatea, a la gendarmerie dans le sang
Raiatea, le 21 juillet 2021 – En vacances sur son île natale, Maimiti Hiro, fille et petite-fille de notables de l'île a créé une petite surprise en se présentant en tenue de gendarme lors de la dernière cérémonie officielle.

Bon sang ne saurait mentir ! Maimiti Hiro, fille de Wilton Hiro chef de la brigade de gendarmerie de Raiatea, petite-fille de Toni HIRO, ancien tavana de Taputapuatea et ministre des Sports (1991 à 1993) et de sa grand-mère enseignante à Raiatea, que pouvait-elle faire d'autre pour honorer sa famille que de devenir à son tour gendarme ?

Depuis deux ans à Niort entant que Gendarme Adjointe Volontaire, Maimiti Hiro est venue passer quelques vacances dans son île natale sans oublier de mettre dans sa valise sa tenue de gendarme. C’est ainsi vêtue qu'elle a été aperçue le 14 juillet dernier lors de la commémoration de la fête nationale à côté de son papa chef du protocole de la cérémonie.

En ce jour de fête nationale quelle ne fut pas la surprise des personnes présentes de voir le chef de brigade donner une accolade à une gendarmette à l’issue de la cérémonie lors de la séance photo souvenir ? A y regarder de plus près il est vrai que d’aucun pouvait y voir un air de famille. Dorothy Taerea, la maman originaire de Taha'a, en poste à la présidence du Pays, ne pouvait démentir l’évidence : c’est notre fille. La surprise fut totale en effet, qui aurait-pu se douter que la fille du chef de brigade serait venue en vacances avec sa tenue dans la valise ? En tout cas cela témoigne indéniablement d’un respect républicain sans faille. Ce qui, de nos jours est, hélas, loin d’être une priorité nationale, tout du moins parmi les jeunes.

​Une vocation précoce


Après avoir obtenu son bac à 18 ans au lycée d’Uturoa, elle s’inscrit à l’université pour un an de droit car, dit-elle : " je savais que j’allais embrasser la carrière de gendarme depuis toute petite et je me suis dit qu’un peu de droit pourrait m’être bien utile. La vocation m’est venue très jeune, du fait de la carrière de mon papa et probablement aussi de l’ambiance vie en famille dans les casernements successifs ". Elle a ensuite travaillé quelques années dans le civil à Tahiti, le temps pour elle de réussir le concours pour pouvoir partir en métropole. Entre temps elle a rejoint le corps des réservistes pendant un an, histoire de se familiariser avec le métier et, en quelque sorte, d’avoir déjà un "pied dans la boîte". En septembre prochain, car elle rejoint son escadron ces jours-ci, elle tentera le concours de sous-officier (elle est actuellement brigadier-chef) afin d’entériner son début de carrière. Pour l’heure pas question (il faut à minima 6 ans en métropole pour postuler) de revenir au fenua, mais plus tard c’est une certitude.

Le plus anecdotique dans la famille, c’est que le frère aussi, à 21 ans veut emboîter le pas dans ceux du papa et de la grande sœur. Quant au dernier, 12 ans, il est un peu tôt pour en parler mais il se pourrait également que ce soit le 4e Hiro gendarme !

Rédigé par JPM le Mercredi 21 Juillet 2021 à 10:45 | Lu 5547 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus