Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Lutte contre le sida: Paris confirme sa contribution au Fonds mondial



PARIS, 5 novembre 2013 (AFP) - François Hollande a confirmé mardi que la contribution de la France au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme s'élèverait à un peu plus d'un milliard d'euros pour les trois prochaines années "malgré les contraintes budgétaires", a indiqué l'Elysée.

Le président de la République a confirmé lors d'une rencontre avec les dirigeants du Fonds à l'Elysée avoir "décidé, malgré les contraintes budgétaires, que la contribution française au Fonds mondial serait de 360 millions d'euros en 2014, 2015 et 2016", a précisé l'Elysée dans un communiqué.

Ces 1,08 milliard d'euros, a spécifié la présidence, représentent un montant "identique à celui consenti au cours des trois dernières années".

Rappelant l'engagement de François Hollande à doubler le nombre de malades du sida soignés à travers le monde, Act Up a cependant estimé dans un communiqué que "le gel de la contribution française au Fonds mondial (...) ne sera pas suffisant pour remplir" cette engagement.

Ce gel "doit être urgemment revu", a poursuivi l'association de lutte contre le sida, affirmant que "16 millions de malades sont en urgence de traitement" alors que l'an dernier, "1,5 million de personnes sont mortes du sida faute d'avoir reçu des médicaments à temps".

Selon l'Elysée, au cours de la rencontre à laquelle participait le ministre du Développement, Pascal Canfin, le président de la République "a souhaité que la France renforce sa coopération avec le Fonds mondial, dans les instances du Fonds à Genève et sur le terrain en impliquant davantage le réseau diplomatique français, notamment dans les pays francophones".

Une conférence pour la reconstitution des ressources du Fonds aura lieu le 3 décembre à Washington, a rappelé l'Elysée, indiquant que François Hollande avait "formé des voeux de succès" pour cette rencontre.

La présidence française rappelle encore que le Fonds mondial ainsi que la "facilité internationale d'achats de médicaments Unitaid" ont été créés à l'initiative de Paris qui est, selon elle, "le second donateur du Fonds mondial et le premier d'Unitaid

Rédigé par () le Mardi 5 Novembre 2013 à 05:51 | Lu 141 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies


















ranktrackr.net