Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Louis, 11 ans, intègre une école de danse réputée à l’international



PAPEETE, le 16 août 2016 - Depuis qu’il a 5 ans, Louis Pineau suit des cours de danse classique et de contemporain au centre André Tschan. Passionné, il a tenté et réussi le concours d’entrée à l’école supérieure de danse Rosella Hightower à Cannes. Il quitte sa famille et sa terre le 25 août pour embrasser une carrière de danseur professionnel.

Il est heureux. Du haut de ses 11 ans, Louis Pineau va vivre sa passion. Il sait les efforts et sacrifices qui l’attendent, mais rien ne l’arrête. Il a demandé à tenter sa chance au concours d’entrée de l’école supérieure de danse Rosella Hightower à Cannes. Il a passé brillamment l’audition, il prépare désormais ses valises pour vivre de l’autre côté de la terre.

"Ça me libère", assure-t-il. "Je n’entends jamais les mêmes morceaux de musique deux fois de la même façon, tout dépend de mon humeur et de mon état d’âme, je ne ressens pas les mêmes émotions. La danse me permet d’exprimer tout ça." Il apprend le classique et le contemporain mais préfère le contemporain.

Lorsqu’il monte sur scène ses professeures et sa famille ne le reconnaissent pas. En cours, il suit ses propres leçons et regarde celles des autres. À la maison, sa passion lui colle à la peau. "Si on lui demande d’aller cherche du sel, il y va en dansant", confie sa mère Leemoy Pineau.

Tout a commencé à l’âge de 5 ans par de l’éveil corporel. "J’avais le pied un peu en dedans, mes parents ont pensé que la pratique de la danse classique corrigerait ce défaut." Finalement, la pratique de la danse lui a surtout ouvert les yeux sur son intérêt pour le contemporain.

"Nous n’étions pas prêts"

Le cœur serré, l’entourage de Louis Pineau accepte, porte et encourage le jeune homme. "Pour être honnête il nous avait déjà demandé à passer l’audition il y a un an, mais nous n’étions pas prêts à le laisser partir", rapporte Leemoy Pineau. "En juillet 2015, nous sommes allés visiter l’école, rencontrer les professeurs, Louis avait effectué un premier stage. Ce qui nous avait rassuré. Cette année, nous le laissons partir."

Début juillet, Louis Pineau a effectué un nouveau stage à l’école supérieure de danse Rosella Hightower à Cannes. Un jury composé de sept personnes a assisté à l’une des leçons et a retenu six candidats sur les 15 prétendants. Ils ont tenu compte du dossier scolaire, de l’attitude en cours, de la maturité, du niveau en danse…

Louis Pineau s’envolera pour Cannes le 25 août avec sa mère. Sa rentrée est prévue le 5 septembre. À l’école, l’une des rares à offrir des places en internat tous les jours de l’année (sauf à noël), il aura cours le matin et danse l’après-midi, tous les jours de la semaine. "Certains samedis nous aurons aussi ce qu’ils appellent des cartes blanches, des sessions d’improvisation, j’aime ça." En soirée, les jeunes danseurs devront retourner à l’étude pour maintenir un bon niveau scolaire.

"Dans ce genre d’école les élèves doivent être autonomes très tôt", explique Florence Yhuel, professeure de danse au centre André Tschan. "Ils doivent savoir s’échauffer avant de danser, travailler seul, prendre soin de leur corps. Même s’ils sont accompagnés par de nombreux professionnels ils doivent grandir plus vite que les autres." Au fil des ans, le nombre d’heures dansées va augmenter. "Pour l’instant il n’aura pas de cours le samedi mais dans les années à venir, ça sera 6 jours sur 7." Qu’importe les étapes sur le parcours de Louis, ce qu’il veut "c’est devenir danseur professionnel, intégrer une troupe et parcourir le monde".

10 entrées en 10 années

Louis Pineau est le dixième danseur du centre danse André Tschan reçu dans une grande école de danse. Avant lui :
- Mickaël Champs et Agathe Lecat sont entrés à l'Opéra de Paris. Mickaël Champs est, depuis, danseur professionnel soliste dans la Compagnie Victor Ullate à Madrid. Agathe Lecat est au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.
- trois élèves ont été reçus à l'école supérieure de danse Rosella Hightower à Cannes : Manuiti Balland, Charlotte David, Aminata Diallo (aujourd’hui dans la fameuse école contemporaine PARTS en Belgique).
- Mathis Vaissade est allé au conservatoire à rayonnement régional du grand Avignon.
- Orama Mollimard est au Conservatoire à rayonnement régional de Nice.
- Maëlle Clech a rejoint Conservatoire à rayonnement régional de Caen.
- Lindsay Chinain a pu gagner la BYU aux États-Unis, un cursus universitaire danse avec audition d’intégration.


En savoir plus

L’école supérieure de danse de Cannes, Mougins Rosella Hightower a été créée en 1961 par Rosella Hightower, avec la collaboration d’anciens des Ballets du Marquis de Cuevas (un mécène, directeur de ballet né à Santiago du chili en 1885 et décédé à Cannes en 1961). Elle fait partie des plus grands centres de formations de danse dans le monde en classique, contemporain et jazz. Des élèves âgés entre 11 et 23 ans s’y pressent. Ils sont 150, venus du monde entier, à se préparer à une carrière de danseur et à l’ensemble des métiers de la danse et du spectacle. Anton Dolin, Serge Lifar, Rudolph Noureev ou bien encore Maurice Béjart sont régulièrement passés au centre pour s'y entraîner, répéter et enseigner. Parmi les élèves de renom se trouvent : Karine Plantadit de la compagnie Alvin Ailey, José Martinez, étoile de l’Opéra de Paris, Eleonora Abbagnato, première danseuse à l’Opéra de Paris ou bien encore Mohamed Bahiri désormais danseur à l’American Ballet Theater.


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 16 Août 2016 à 13:10 | Lu 2969 fois






1.Posté par geminopf54 le 17/08/2016 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Louis. On est tous avec toi et je sais que tu vas mettre à profit cette immense chance qui s'offre à toi.Danse, saute et t'envole vers le firmament des étoiles de la danse. Un métier, une passion mais aussi un sacerdoce. Bonne chance!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Décembre 2018 - 16:47 Pascale Taurua, parcours d’une artiste peintre

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués