Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Levée des barrages dressés après le référendum prés de Nouméa



Nouméa, France | AFP | mardi 05/11/2018 - Les barrages de pneus, de voitures et de branchages enflammés mis en place par des jeunes kanak sur la route en banlieue de Nouméa dimanche après le référendum sur l'indépendance, ont été levés, a indiqué mardi la gendarmerie.       

Peu après l'annonce des résultats du référendum dimanche soir, remporté à 56,7% par les partisans de la France, quelques dizaines de jeunes, habitant la tribu de Saint-Louis régulièrement théâtre d'incidents, avaient entravé la route principale et jetaient des cailloux sur les véhicules de gendarmerie.    
Pas moins de 135 gendarmes mobiles et 8 véhicules blindés ont été dépêchés sur place et ont bloqué la circulation en amont et aval des barrages, afin de sécuriser la zone.    
"Nous avons été la cible de jets de pierre, de cocktails molotov et l'un de nos véhicules a été touché par un impact de balle dans la nuit de lundi à mardi", a indiqué à l'AFP Elinor Boularand, officier de presse de la gendarmerie en Nouvelle-Calédonie, ajoutant que les effectifs avaient été réduits à 45 gendarmes mardi.
Des discussions ont eu lieu entre le maire de la ville et des responsables coutumiers kanak de cette tribu d'environ 1.500 habitants afin de calmer la situation et de permettre à des engins d'entreprises ou des services municipaux de dégager la voie.
 
Les opérations se sont déroulées sous la surveillance d'un drone de la gendarmerie et se sont achevées en fin d'après-midi mardi, amenant à une réouverture de la route dans les deux sens de cette route qui donne accès au sud de l'archipel.       
La nuit de lundi à mardi a également été marquée par des caillassages et trois tirs d'armes à feu au niveau d'un pont de Païta, banlieue de Nouméa.
"Il y a eu un tir avec mise en joug", a indiqué Mme Boularand, précisant que le calme était revenu vers 1 heure du matin.       Une dizaine de voitures ont également été incendiées.

le Mardi 6 Novembre 2018 à 04:50 | Lu 387 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus