Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les tests arrivés “en partie” au fenua



Tahiti, le 13 avril 2020 - La crainte des autorités locales était justifiée. Sur les 2 000 tests de dépistage du coronavirus attendus dans le vol de continuité territoriale de samedi, seule une partie des éléments nécessaires à la réalisation des dépistages a été réceptionnée. De quoi augmenter les capacités du Pays, mais pas assez pour appliquer entièrement une stratégie optimale de dépistage.
 
Le week-end pascal a été marqué par le retour samedi soir du premier vol Tahiti-Paris-Tahiti organisé par l’Etat dans le cadre de la continuité territoriale. Le Dreamliner “Tetiaroa” d’Air Tahiti Nui est arrivé un peu avant 19 heures avec à son bord 25 tonnes de fret pour un volume de 130 mètres cubes embarqués depuis Paris Roissy-Charles-de-Gaulle. Du fret composé essentiellement de médicaments périssables, de médicaments nécessaires pour les traitements en radiothérapie, ainsi que pour d’autres pathologies lourdes suivies par le centre hospitalier de la Polynésie française et les cliniques locales. Par ailleurs, des pièces détachées à destination d'Air Tahiti et des forces armées ont été embarquées pour assurer la poursuite des évasans inter-îles au profit de la population.
Enfin, la Polynésienne des Eaux a également pu acheminer une pièce permettant de sécuriser l'approvisionnement en eau potable du centre hospitalier.
 
Mais la question qui se posait surtout avec l’arrivée de ce matériel médical portait sur la présence, en nombre suffisant, de tests de dépistage pour le coronavirus. Le ministre de la Santé, Jacques Raynal, avait alerté ces derniers jours sur la “préoccupation principale” que constitue le stock de tests disponibles au fenua. En effet, en fin de semaine dernière, l’Institut Malardé ne disposait plus que d’environ 300 tests et le centre hospitalier de 400 tests. Les tests de Malardé étant utilisés pour les dépistages quotidiens de la cellule de crise du Pays et ceux de l’hôpital étant conservés pour identifier les cas de coronavirus arrivant directement au centre hospitalier de Taaone. Pas moins de 2 000 tests étaient commandés et attendus par le Pays dans le vol de samedi soir. Mais avec toutes les difficultés d’achat et d’acheminement connus récemment par le Pays, personne ne s’aventurait à assurer que la commande serait honorée.
 
1 000 tests au CHPF
 
Or ce n’est hélas effectivement “qu’une partie” de la commande qui est arrivée samedi soir. Lundi soir, il était encore difficile de chiffrer exactement le contenu de la commande, puisque les tests arrivent en plusieurs éléments distincts avec par exemple différents stocks d’extracteurs, de produits testeurs ou encore d’écouvillons… Selon nos informations, le centre hospitalier dispose désormais –grâce à cette nouvelle commande– de 1 000 tests de dépistage complets pour le coronavirus. L’Institut Malardé est moins bien doté, mais devrait récupérer une partie des tests de l’hôpital. Lundi soir, la cellule de crise sanitaire du Pays était donc en train de réévaluer sa stratégie de dépistage pour les prochains jours en fonction du nombre réel de tests disponibles en Polynésie française.
 
Les regards se tournent désormais vers le prochain vol de continuité territoriale qui doit partir vendredi pour Paris. Le haut-commissaire indiquait dans une interview à Tahiti Infos lundi que le ministère de la Santé à Paris avait été sollicité pour acheminer des tests de dépistage supplémentaires vers la Polynésie française. Une nécessité pour appliquer la politique d’accélération des dépistages voulue par l’Etat, le conseil scientifique et le Pays pour la Polynésie.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 13 Avril 2020 à 19:37 | Lu 7947 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus