Tahiti Infos

Les tōtā liguées contre le cancer


Natacha Helme, présidente de la Ligue contre le cancer et Patrick Martin, directeur général de la Banque de Polynésie
Natacha Helme, présidente de la Ligue contre le cancer et Patrick Martin, directeur général de la Banque de Polynésie
Tahiti, le 6 décembre 2022 – Un chèque d’un montant de 163 632 Fcfp a été remis à la Ligue contre le cancer grâce à la solidarité des usagers de la Banque de Polynésie. L'établissement avait lancé une opération baptisée “Tot’action”, du 1er octobre au 15 décembre, visant à récolter les anciennes pièces de 1 à 5 Fcfp, voire plus.

A l’issue de la campagne annuelle d’Octobre rose contre le cancer du sein, la Banque de Polynésie a pris l’initiative d’agir pour aider la Ligue contre le cancer en Polynésie. Le personnel des agences a soumis l’idée au directeur général Patrick Martin, qui l'a immédiatement approuvée. Il s'agissait de récolter les vieilles pièces de 1 à 5 Fcfp, ou plus, pour faire un don à la Ligue. Des bornes ont été placées dans les toutes les agences de la banque à Tahiti et dans les îles. La promotion a exclusivement été faite sur les réseaux sociaux. Au total, 56 000 pièces ont été récoltées pour une somme finale de 163 632 Fcfp.
 

Les missions de la Ligue
 
La présidente de la Ligue contre le cancer en Polynésie, Natacha Helme, a découvert le montant récolté jeudi au siège de la Banque de Polynésie en centre-ville. Elle se réjouit de l’initiative et du résultat obtenu et remercie pour sa participation la population et la banque : “C’est une somme qui va beaucoup nous aider dans nos missions. C’est le type de rentrées d'argent qu’on ne prévoit pas. Habituellement, nous n’avons pas d'autre choix que d’être vigilant sur le budget. Là, ça va nous permettre de financer des projets que nous n’avions pas forcément prévus. Ce genre d’initiative aide énormément la Ligue contre le cancer.”

La Ligue contre le cancer en Polynésie a pour habitude de mettre en place des campagnes de sensibilisation et d’information auprès de la population, et “surtout des jeunes”. Cette organisation avertit sur les risques, la gravité et les différentes formes de la maladie du cancer. Elle fait part également des moyens de prévention pour certains types de cancer. De plus, que ce soit au fenua ou en métropole dans le cadre d’évacuations sanitaires, la Ligue contre le cancer “s’occupe de l’accompagnement des malades”. Elle finance aussi la prise en charge de professionnels de santé tels que des psychologues, de services de soins et de bien-être, de quelques éléments pendant le traitement et de service de restauration au sein du Centre hospitalier du Taaone dans le secteur de la radiothérapie.
 

Rédigé par Meleana CHE FAT le Jeudi 6 Janvier 2022 à 14:04 | Lu 1098 fois