Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Les syndicats de l'hôpital en ont "ras-le-bol"



Tahiti, le 15 décembre 2020 - Dans un communiqué diffusé mardi, les organisations syndicales CSTP-FO, Otahi et O Oe To Oe Rima ont exprimé le "ras-le-bol" du personnel de l'hôpital de Taaone. Problèmes de rémunérations et de congés, heures supplémentaires non payées, tensions au sein des services,… pour les syndicats "le Covid-19 ne justifie pas tout".

Les personnels de l'hôpital de Taaone ont exprimé mardi leur "ras-le-bol". Le communiqué des organisations syndicales  CSTP-FO, Otahi, O Oe To Oe Rima diffusé mardi était sans équivoque. "Problèmes de rémunérations et de congés, heures supplémentaires non payées, tensions au sein des services, procédures réglementaires en matières de mutation, recrutement, création de poste, reclassement, non respectées", écrivent les syndicats. "Les protocoles de fin de conflit du 3 septembre 2019, comme tous les précédents protocoles, sont encore une fois non respectés ! Ras-le-bol."

Dans le contexte sanitaire actuel, les services de l'hôpital sont toujours sous tension. Le dernier bilan épidémiologique transmis mardi recense encore 56 hospitalisations dont 23 en réanimation pour des patients atteints du coronavirus. "Le Covid-19 ne justifie pas tout", insistent les syndicats dans leur communiqué. "Respectez les salariés qui combattent le Covid-19 au quotidien. Le Covid-19 doit être reconnu en maladie professionnelle. La vie et la santé des salariés priment sur l'économie." 



Rédigé par Désiré Teivao le Mardi 15 Décembre 2020 à 15:59 | Lu 2813 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus