Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les surfeurs en mode olympique à Tahiti



Tahiti, le 18 février 2020 - Johanne Defay, Michel Bourez et Jérémy Florès, les trois surfeurs qualifiés pour les Jeux olympiques de Tokyo ont débuté leur stage de préparation à Tahiti. Les athlètes s'entraineront notamment sur les spots de Papara et de Papenoo jusqu'au 6 mars. 

En juillet prochain tous les chemins mèneront à Tokyo, qui sera le théâtre des 32ème Jeux olympiques de l'ère moderne. En attendant, à 156 jours du début des épreuves, Johanne Defay, Jérémy Florès et notre Michel Bourez national, tous les trois qualifiés pour les premières épreuves olympiques de surf, sont au fenua jusqu'au 6 mars pour un stage de préparation. 

Au menu pour les athlètes : préparation physique, séances de surf à thèmes, retour vidéo, échanges sur le matériel technique, échanges et communication sur l'organisation, la logistique et les spécificités de l'épreuve des Jeux olympiques.

Autour d'eux les surfeurs peuvent compter sur un staff bien fourni avec le directeur technique national Michel Plateau, le directeur de l'équipe de France Stéphane Corbinien, le head-coach de l'équipe de France Patrick Florès, l'entraîneur olympique Frédéric Robin et le préparateur physique de la Fédération Xavier Mondenx sont les principaux animateurs du stage. Hira Teriinatoofa est lui aussi de la partie pour compléter le dispositif de techniciens fédéraux.

Papara et Papenoo similaires à Chiba

Michel Bourez qui a répété ses gammes mardi matin sur le spot de Taharuu.
Michel Bourez qui a répété ses gammes mardi matin sur le spot de Taharuu.
"Avant de se lancer à l'eau, on a tenu ces derniers jours quelques réunions importantes avec tout le staff de l'équipe de France et les rameurs pour cadrer au mieux ce stage et se fixer des objectifs", explique Stéphane Corbinien. 

Et mardi matin les Defay, Florès et Bourez étaient à l'eau du côté du spot de Taharuu à Papara pour une séance de deux heures. L'occasion pour ces derniers de répéter leurs gammes sur des vagues similaires à celles du spot de Chiba au Japon, qui accueillera les épreuves de surf.

"A Tahiti il y a deux beach break qui offrent les mêmes conditions de petites vagues. Le spot de Papara et le spot de Papenoo. Après on a surfé aussi du reef pour varier un peu les séances et se faire plaisir. Et au niveau de la chaleur également, on devrait retrouver les mêmes conditions qu'au Japon. Donc Tahiti était vraiment l'endroit parfait pour préparer au mieux les athlètes. Et l'objectif à Tokyo ça sera d'arracher au moins une médaille", affirme Stéphane Corbinien. 

Johanne Defay a d'ailleurs profité vendredi dernier d'une séance à Teahupoo pour surfer ses premières vagues sur le spot de la Presqu'île. "C'est incroyable ! Je pense que là c'est la taille parfaite (1-1,5 m). J'en ai eu deux, trois et c'était incroyable. Tu as des papillons partout quand tu sors de la vague. Et puis, le cadre est vraiment magnifique, il y a aussi une belle énergie, c'est particulier", a confié La Réunionnaise dans une vidéo réalisée par la Fédération française de surf. 

Les surfeurs ont encore un peu plus de deux semaines pour se faire plaisir, mais aussi pour travailler.

Johanne Defay en action sur le spot de Taharuu.
Johanne Defay en action sur le spot de Taharuu.


Rédigé par Désiré Teivao le Mardi 18 Février 2020 à 18:01 | Lu 1968 fois

Tags : SURF




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video du moment | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti