Tahiti Infos

Les subventions, une aubaine pour les associations de Huahine


Les associations notamment culturelles, ont besoin des subventions pour mener à bien leurs projets.
Les associations notamment culturelles, ont besoin des subventions pour mener à bien leurs projets.
Huahine le 2 juin 2022 - Depuis plusieurs années, de nombreuses subventions existent pour aider à faire aboutir les divers projets des associations à but culturel, environnemental, sportif ou autres domaines. Petit tour d’horizon des associations à Huahine qui ont disposé ou souhaiteraient disposer de ces aides.
 
Les associations de loi 1901 à but non lucratif, véritables béquilles qui œuvrent pour le bien de la communauté dans différents domaines, rencontrent souvent des difficultés financières pour mener à bien leurs projets. Heureusement de nombreuses subventions existent émanant de différents ministères tel que celui de la Culture, attribuées deux fois par an dont a bénéficié plusieurs années l’association Team Jeunesse de Parea pour la mise en place du mini Heiva. Cette association très dynamique existe depuis 2008 et œuvre dans divers milieux tels que la formation des jeunes à l’agriculture, l'accueil de colonie de vacances ou la mise en place de formations telles que le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA).
 
Comme en témoigne l'un de ses membres : “Nous disposons de l’aide du ministère de la Culture depuis 2015 pour nous aider à financer le mini Heiva. Environ 400 personnes participent à cet événement qui nous demande beaucoup de préparation. Nous avons aussi eu une année une subvention de la Direction de l’environnement pour le challenge “J’embellis ma commune” organisé par le ministère du Tourisme”.
 
D’autres associations socioculturelles ont déjà préparé leur dossier de demande de subvention. C'est le cas Te Fare Aitauira'a No Huahine ou la Maison du partage qui s’occupe de la bibliothèque, mais aussi d’intervenir dans les districts pour présenter des spectacles pour enfants, entre autres. Leurs demandes ont été faites auprès du ministère de la Culture, mais aussi auprès du Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA), un dispositif financier de l'État de soutien au développement de la vie associative.
 
Des subventions très précieuses
 
Comme l'explique Julia Pêcheur, secrétaire de l’association : “Les dossiers sont très fastidieux à constituer, mais heureusement la cellule du ministère nous aide si nous avons des questions. Ces subventions nous seront très précieuses dans les différentes actions que nous aimerions mettre en place.”
 
Ces nombreuses actions pilotées par diverses associations pour le bien-être de la population ne pourraient parfois pas voir le jour sans ces aides qui ont pour but de soutenir la motivation et le dynamisme des bénévoles qui s’investissent beaucoup. Une aubaine aussi pour le Pays ou l'État qui, par manque de moyens humains et financiers, ne sont pas en mesure de mettre tous ces projets en place. Mais encore faut-il connaître toutes les subventions existantes et avoir un projet bien précis pour en bénéficier. Huahine compte environ 270 associations, ce qui montre un réel élan d’entraide au sein de la population.

Une partie de l’équipe Te Fare Aitauira'a No Huahine  qui gère la bibliothèque.
Une partie de l’équipe Te Fare Aitauira'a No Huahine qui gère la bibliothèque.

Rédigé par Flora Loge le Jeudi 2 Juin 2022 à 17:31 | Lu 688 fois