Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les scolaires donnent le top départ du Fifo



PAPEETE, le 5 février 2018 - Le Festival international du film documentaire océanien (Fifo) se tient jusqu’au 11 février 2018 à la Maison de la culture. Une nuit de la fiction a été organisée samedi dernier. Ce lundi ce sont les scolaires qui investissent les salles de projection et participent aux ateliers. Le jury, présidé par Éric Lavaine, a commencé a visionné les documentaires en compétition. Il dévoilera son verdict vendredi à 19 heures.

Le Festival international du film documentaire Océanie a 15 ans. Quinze années qui ont fait de cet événement un incontournable au niveau local mais aussi international. Le festival trouve un écho sur tous les continents à mesure que sa famille s’agrandit. Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, co-fondateur avec Wallès Kotra, a rappelé lundi matin que le Fifo était "un outil pour relier les peuples d’Océanie, pour recréer le lien que nos ancêtres entretenaient et qui s’était distendu".

Au total, 30 000 visiteurs sont attendus pendant la semaine. Ce lundi, 8 000 scolaires profitent des projections et des ateliers qui leur sont ouverts pour la première fois cette année (Vlogging, make-up et scénario). Le Père Christophe, membre du jury, fidèle de l’événement, se réjouit de la popularité grandissante et de l’ouverture. Lui qui ne rate pas une projection depuis plus de dix ans constate "qu’il y a de plus en plus de Polynésiens".

Le jury de cette année est composé de six personnalités. Aux côtés du Père Christophe, vicaire de la cathédrale de Papeete se trouvent : l’Australienne Molly Reynolds, auteure, réalisatrice et productrice, la Néo-zélandaise Kim Webby, réalisatrice et productrice, le néo-calédonien Guillaume Soulard, directeur artistique et culturel de l’Agence de développement de la culture au centre Jean-Marie Tjibaou, la Polynésienne Noëlla Tau, directrice radio Polynésie 1ère et Lavinia Tagane de Wallis-et-Futuna, élue à l’assemblée territoriale.

"Ils ont la lourde tâche d’attribuer les prix", indique le ministre de la Culture qui attend avec impatiente leur classement. "Car ce classement invite ensuite à porter le regard sur tel ou tel sujet. Ces sujets seront encore plus partagés dans les îles mais aussi dans tout le Pacifique et même à l’international." Cette année treize films sont en compétition. Les prix seront attribués vendredi soir.

En attendant, les spectateurs et les professionnels ont toute la semaine pour se croiser à la Maison de la culture et profiter des projections, ateliers, colloques. Les télévisions du Pacifique sont représentées, des réalisateurs, producteurs, responsables culturels et politiques répondent chaque année à l’invitation des organisateurs du Fifo pour que les frontières tombent mais que les cultures vivent. Toutes les cultures.



Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 5 Février 2018 à 11:46 | Lu 647 fois

Tags : fifo




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués