Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Les projections Cinematamua deviennent le festival Cinematamua



PAPEETE, le 14 juin 2019 - Voilà 15 ans que le terme Cinematamua circule en Polynésie. Il a d’abord fait référence à un rendez-vous mensuel permettant de découvrir des documentaires, magazines, séries, fictions, reportages ou émissions d’antan. Aujourd’hui il est un festival, avec projections, exposition et conférence.

"En 2002, j’étais directeur de la Maison de la culture", se rappelle Heremoana Maamaatuaiahutapu, aujourd’hui ministre de la Culture. "Nous avons découvert sur site des archives audios et vidéos, dont certaines n’avaient pas été conservées dans des conditions adéquates. Notre premier reflexe a été de les transférer à l’Institut de communication audiovisuelle, l’ICA."

Avec Marc Louvat de l’Ica, Heremoana Maamaatuaiahutapu regrette alors que les sons et les images restent au fond d’un carton sans que personne ne puisse en profiter. Il décide de les valoriser et de les partager. En 2004, une première projection Cinematua est organisée.

"On a eu un peur de ne pas pouvoir remplir la salle", avoue Heremoana Maamaatuaiahutapu. En se lançant, les organisateurs visèrent au plus un cycle de projections d’un an. Lors du premier rendez-vous ils firent appel au public pour gonfler les archives et pouvoir tenir au moins la période qu’ils s’étaient fixées.

Les projections Cinematua vécurent 10 ans

Finalement l’opération rencontra le succès. Cinematamua dura 10 ans. Il a porté à l’écran de très nombreuses archives portant sur la Polynésie des années 1930 à 1980.

Et puis, l’Ica a fermé ses portes. Et puis, la récupération de nouvelles archives été compliquées. Et puis, Cinematamua, petit à petit s’est arrêté. La formule s’est essoufflée. Histoires d’Océanie a pris le relais, proposant deux à trois par an la projection d’un film appartenant à l’histoire cinématographique du Pacifique.

Le 27 et 28 juin c’est Cinematua qui revient, dans une nouvelle formule. Le rendez-vous devient festival avec des projections dans trois espaces de la Maison de la culture, une exposition et une conférence.

Les projections permettront de (re)voir des images des années 1930 à 1990. Il y aura par exemple Tabu de Frederich W. Murnau. Datant de 1931, ce film est le fruit d’une collaboration entre le documentariste Robert Flaherty et le metteur en scène Friedrich W. Murnau dont les conceptions étaient diamétralement opposées. Il est proposé dans une nouvelle version HD.

Les spectateurs pourront aussi apprécier Blaue Jungs de Wolfgang Schleif avec Maea Flohr, actrice tahitienne qui tourna entre 1956 et 1960 et eu son heure de gloire au festival de Cannes en 1957, Ariipaea Vahine de Henri Hiro en nouvelle version HD ou bien encore Au cœur du Pacifique de René Moreau et Fabien Fabiano ou encore De Gaulle à Tahiti d’Émile Tchen.

Au total, 15 titres ont été retenus. La sélection n’a pas été facile.

Les projections seront complétées par une exposition de photos de tournage des années 1950 et 1960 en noir et blanc, issues du fonds Alain Mottet, salle Muriāvai. Alain Mottet a été notamment régisseur principal sur plusieurs longs métrages. Il est arrivé à Tahiti en 1952.
"C’était un personnage particulier", confie Jean-Christophe Shigetomi, directeur adjoint de la Maison de la culture. "C’était mon oncle. Un batteur de jazz exceptionnel ! J’ai eu la chance de pouvoir le suivre sur des tournages. Découvrir ses photos c’est raconter l’environnement des films, car toute image a eu une histoire."

Les photos seront-elles-mêmes commentées par Marc Louvat, lors de sa conférence. Il décrira une histoire du cinéma français en Polynésie entre 1956 et 1966.

Le festival sera l’occasion de replonger dans le Tahiti d’antan, de retourner en arrière, de revoir les gens. "Cela participe du devoir de médiation culturelle, de transmission, de mémoire", résume Jean-Christophe Shigetomi.


Pratique

Conférence de Marc Louvat, ancien de l’Institut de la communication audiovisuelle, le jeudi 27 juin à 18 heures, salle Muriāvai.
Projection de courts et longs métrages de 1931 à 1988 au Petit théâtre, au Grand théâtre et dans la salle de projections de 8 heures à 22 heures.
Exposition de 8 heures à 20 heures salle Muriāvai dès le mardi 25 juin.


Contacts

Tél. : 40 54 45 44
Facebook : Maison de la culture de Tahiti
Site internet

Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 14 Juin 2019 à 16:34 | Lu 16947 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Octobre 2019 - 12:59 Le 5e Heiva tārava s’installe à Mahina

Jeudi 17 Octobre 2019 - 12:56 Philippe Peltier a peint le Tahiti d’hier

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués