Tahiti Infos

Les poursuites après la fête à Paea


Tahiti, le 6 septembre 2021 – Les gendarmes sont intervenus ce week-end à Paea sur une fête privée qui a dégénéré en bagarre sur fond d'alcool rassemblant près de 70 personnes, principalement mineures. Une quinzaine d'amendes ont été délivrées aux responsables légaux et l'organisatrice de l'évènement est visée par une enquête pour "mise en danger de la vie d'autrui" dans le cadre des mesures de restrictions anti-Covid.
 
Dimanche soir, au terme d'un week-end marqué par un renforcement des contrôles dans le cadre des mesures de restrictions sanitaires mises en place contre la crise Covid en Polynésie, le haut-commissariat avait diffusé un communiqué évoquant la saisie du parquet après "une fête privée qui se transformait en rixe, stoppée par la gendarmerie à Tahiti et plusieurs personnes interpellées pour violences ou verbalisées pour non-respect des mesures administratives". Lundi, des poursuites pénales ont été entreprises après ce qui s'est avéré être un anniversaire qui a dégénéré en bagarre rassemblant près de 70 personnes, principalement mineures, dans la nuit de vendredi à samedi à Paea.
 
Selon les premiers éléments de l'enquête, c'est une invitation via les réseaux sociaux qui avait été lancée au départ pour une trentaine d'invités qui est à l'origine de l'événement. Par la suite, beaucoup d'autres "convives", pas toujours invités, se sont mêlés à la fête. Et la soirée s'est terminée dans un pugilat sur fond d'alcool. Contactés par des riverains, les gendarmes sont intervenus et ont été visés par des jets de pierre, sans véritable gravité pour les forces de l'ordre. Bilan, deux mineurs ont été placés en garde à vue avant d'être relâchés et une quinzaine d'amendes pour non respect du couvre-feu ont été remises aux responsables légaux des mineurs identifiés.
 
Lundi, l'organisatrice de l'événement a été entendue par les gendarmes. Elle sera convoquée ultérieurement devant le juge des enfants pour "mise en danger de la vie d'autrui" dans le cadre des mesures de restrictions anti-Covid. Pas vraiment la meilleure façon de célébrer un anniversaire…
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 6 Septembre 2021 à 20:26 | Lu 8183 fois