Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les maires sortants sont de sortie



Tahiti, le 1er mars 2020 – Les noms des 142 listes des communes de plus de 1 000 habitants et des 581 candidats individuels des communes de moins de 1 000 habitants en Polynésie française ont été enregistrés samedi par le haut-commissariat. A l’exception de Gaston Tunoa à Papara, tous les maires sortants des 33 communes de plus de 1 000 habitants se représentent en tant que têtes de liste.
 
Les listes pour le premier tour des élections municipales des 15 et 22 mars prochain ont été fixées samedi par un arrêté du haut-commissaire. Et si l’on attend encore le résultat d’éventuels recours, parmi lesquels celui de Gaston FLosse (voir encadré), on dénombre pour l’heure pas moins de 142 listes pour les 33 communes de plus de 1 000 habitants. Pour les 15 communes de moins de 1 000 habitants, pour lesquelles les candidatures peuvent être groupées ou isolées, ce sont pas moins de 581 candidats qui se sont présentés aux communales cette année. Preuve, s’il en fallait, de l’engouement pour le moment démocratique que constituent tous les six ans ces élections municipales.
 
C’est à Moorea et à Papara que l’on retrouve le plus grand nombre de listes déposées pour cette élection. Les deux communes compteront chacune dix listes composées d’au moins 33 candidats, sans compter les suppléants. Soit plus 330 candidats pour des communes respectivement de 16 200 et 11 700 habitants ! A l’inverse, six communes ne verront s’affronter que deux listes. A Teva i Uta, le duo Tapura Tearii Alpha et Jean Sangues sera opposé à celui constitué par l’alliance Tahoera’a-Tavini Jonas Tahuaitu et Valentina Cross. A Tuamara’a Cyril Tetuanui n’aura qu’une liste en face de lui, tout comme Fernand Tahiata à Tubuai, Benoît Kautai Nuku Hiva, Etienne Tehaamoana à Hiva Oa et Mireille Haoatai à Manihi.

 
Peu de consignes de partis
 
Autre information à noter, on ne dénombre « que » dix listes Amuitahira’a pour 33 communes quand Gaston Flosse appelait à des rassemblement d’union anti-Tapura dans toutes les municipalités pour ces élections. Et encore, dans la plupart de ces communes, les listes Amuitahira’a ne rassemblent pas toujours toutes les composantes du Tavini et du Tahoera’a. Et dans celles où des unions bleu-orange intéressantes se sont réellement formées –Paea et Teva i Uta notamment- les listes ne s’appellent même pas Amuitahira’a. Rappelons tout de même sur ce point que les élections municipales respectent très rarement les logiques de consignes des grands partis. Le Tapura en sait d’ailleurs quelque chose.
 
Enfin, dernière information assez intéressante, à l’exception de Gaston Tunoa à Papara, absolument tous les maires sortants dans les 33 communes de plus de 1 000 habitants se représentent cette année en tête de leur liste pour les élections municipales. Notons tout de même qu’à Papara, ce même tavana Gaston Tunoa n’est en poste que depuis deux mois. Et qu’à Punaauia, Simplicio Lissant est le maire sortant mais qu’il n’a été élu qu’en septembre 2018 à la suite du décès du tavana Rony Tumahai.





Rédigé par Antoine Samoyeau le Samedi 29 Février 2020 à 15:06 | Lu 2442 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus