Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les faux billets étaient en partie destinés à acheter de l’ice



PAPEETE, le 7 février 2019 - Neuf individus, âgés de 22 à 41 ans, ont été présentés en comparution immédiate ce jeudi pour s’être livrés à la mise en circulation de faux billets de 5000 et 10 000 francs entre juillet et décembre 2018. Ils ont tous demandé un renvoi pour préparer leurs défenses et seront donc jugés le 11 mars 2019.

Comme nous l’annoncions mercredi matin, neuf individus, dont une femme enceinte de huit mois, ont été interpellés dans le cadre du démantèlement d’un trafic de faux billets. Ils ont été présentés en comparution immédiate ce jeudi.

Bien que leurs jugements aient été renvoyés au 11 mars prochain, le président du tribunal a rappelé les faits pour lesquels ces neufs prévenus sont poursuivis.


Numéros de série identiques

Dès le mois de juillet 2018, les services de police et de gendarmerie constatent que plusieurs faux billets ont été mis en circulation. Les enquêteurs remarquent que sur certains de ces billets, les numéros de série sont identiques, laissant ainsi à penser que c’est le même billet qui a été reproduit.

Rapidement identifié, un individu reconnaît les faits. Lors de sa garde à vue, l’homme admet avoir remis de faux billets à des amis lycéens afin qu’ils les écoulent ou les "cassent" dans des snacks. L’homme donne également le nom de son fournisseur chez lequel on retrouve une imprimante et des feuilles A4 destinées à produire de faux billets.

Quelques temps plus tard, l’enquête laisse apparaître qu’il y a bien plus que deux individus impliqués dans le réseau. Sept personnes supplémentaires ont en effet pris part au trafic, chacune d’entre elles ayant participé en qualité de fournisseur ou d’intermédiaire à la mise en circulation de faux billets de 5000 et 10000 francs. Regroupées, les auditions des mis en cause démontrent que les billets étaient notamment destinés à acheter de l’ice à "un boss du trafic". L’initiateur du réseau avait appris à faire de faux billets en regardant un tutoriel.




"Gruger des trafiquants"

À la barre du tribunal hier, les neuf individus demandent un renvoi pour préparer leurs défenses. Tous ont déjà été condamnés par la justice. Quatre d’entre eux seront jugés en état de récidive légale. Ces hommes et cette femme ont en commun d’avoir des parcours liés à la délinquance et aux trafics de stupéfiants.

Pour le procureur de la République, qui requiert six placements en détention provisoire et trois placements sous contrôle judiciaire, "les fonds ont été tirés dans l’objectif de gruger des trafiquants d’ice et de paka."

Après en avoir délibéré, les magistrats suivent les réquisitions du représentant du ministère public.

Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 7 Février 2019 à 18:26 | Lu 2572 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Mars 2019 - 08:53 Ti'a, le 1er Salon éco durable du fenua

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net