Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les dispositifs de DIESE et DESETI élargis aux boîtes, aux bars, aux coachs…



Les dispositifs de DIESE et DESETI élargis aux boîtes, aux bars, aux coachs…
Tahiti, le 2 septembre 2020 - Le conseil des ministres a précisé ce mercredi les nouveaux secteurs d’activités qui pourront dorénavant prétendre au Dispositif exceptionnel de sécurisation de l’emploi et au Dispositif de sauvegarde de l’emploi des travailleurs indépendants. Ainsi, les personnes travaillant dans les discothèques, les bars, dans le monde du spectacle, de la culture, de l’événementiel, du bien-être ou encore les coachs sportifs…, pourront profiter de ces deux mesures de soutien.
 
Bonne nouvelle pour de nombreuses entreprises, salariés et travailleurs indépendants, les deux dispositifs créés par loi du Pays : le DiESE (Dispositif exceptionnel de sécurisation de l’emploi) et le DESETI (Dispositif de sauvegarde de l’emploi des travailleurs indépendants) vont s’étendre à de nouveaux secteurs d’activité, selon le conseil des ministres de ce mercredi.   
En effet, compte tenu de l’évolution récente de la situation sanitaire et des décisions prises par les autorités, impactant l’activité de certains secteurs d’activité, il a été décidé d’ajouter de nouveaux secteurs éligibles. Ainsi, les discothèques et activités assimilées, les bars, les salles de spectacles et prestataires culturels, les prestataires dans le domaine de l’événementiel (foires, expositions, évènements sportif etc.), les salles de sport et coaching sportif et les activités de bien-être et de SPA (à noter que ces activités recouvrent également les activités d’esthétique), pourront également y prétendre.

Les secteurs d’activité jugés prioritaires

À l’origine, seuls les secteurs d’activité jugés prioritaires comme le tourisme, le transport aérien, maritime, les taxis et transports touristiques, les commerces présents dans les hôtels, les commerces et activités présents sur la plateforme aéroportuaire de Tahiti-Faa’a, restauration, perliculture, bijouterie et artisanat d’art, pouvaient y prétendre.
Pour rappel, le DiESE est destiné à soutenir les entreprises qui ont réduit leurs activités par une aide financière permettant de compenser la perte de revenu des salariés impactés par la baisse du temps de travail, à hauteur de 90 000 Fcfp et ce, jusqu’à ce que les entreprises retrouvent leur pleine capacité de production. 
Le DESETI est destiné, quant à lui, à compenser la perte de revenus des travailleurs indépendants contraints de cesser temporairement leur activité du fait de la crise, à hauteur de 50 000 Fcfp mensuels. À noter que ces deux dispositifs ne peuvent être activés que durant des périodes de crise revêtant un caractère inattendu et de gravité extrême impliquant une grande réactivité du Pays.

Rédigé par Pauline Stasi le Mercredi 2 Septembre 2020 à 17:22 | Lu 15008 fois

Tags : DIESE DESETI




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus