Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les dirigeants polynésiens inquiets pour leur océan



Le Groupe des dirigeants polynésiens est réuni depuis jeudi et ce jusqu'à vendredi.
Le Groupe des dirigeants polynésiens est réuni depuis jeudi et ce jusqu'à vendredi.
PAPEETE, le 28 juin 2016. Les représentants des Etats et territoires membres du groupe des dirigeants polynésiens ont signé ce mardi une déclaration commune sur la protection de l’Océan (Te Moana o Hiva). "Le climat est en train de changer. La situation est grave. Il est maintenant temps d'agir", soulignent les signataires dans cette déclaration.

"Dans l'accord de Paris (lors de la COP 21), le mot 'océan' apparaît une seule fois", a souligné Edouard Fritch, président du Pays. "Cet océan produit la moitié de l'oxygène que les humains respirent et absorbe 25 % des émissions de CO2 par les activités humaines. Nous pouvons affirmer que l'océan permet la vie sur la terre et les océans et les océans ont besoin d'être sauvés en premier dans le but de sauver l'humanité."
Le président du Pays a insisté mardi matin lors de l'ouverture de la conférence du Groupe des dirigeants polynésiens sur l'importance de l'océan face au changement climatique. Les représentants polynésiens sont réunis jusqu'à ce vendredi. Jeudi, ils ont travaillé sur une déclaration qu'ils ont signée en fin de journée.
Cette déclaration s'appelle Te Moana o Hiva. "Le climat est en train de changer. La situation est grave. Il est maintenant temps d'agir", mettent en garde les signataires de la déclaration. Elle contient une série de propositions. "Nous exhortons (…) un engagement plus ferme à la gouvernance et la gestion des océans tels qu'ils sont énoncés dans divers instruments internationaux , y compris la Convention de l'UNESCO pour la protection du patrimoine mondial culturel et naturel, la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique , la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, le Samoa Pathway et SDG 14 de l'ordre du jour des Nations Unies pour le développement durable 2030", précise la déclaration. "L'océan Pacifique - Te Moana o Hiva - est essentiel dans le maintien de notre peuple les moyens de subsistance, dans la protection de la biodiversité marine et la régulation du climat et que, grâce à l'utilisation rationnelle de ses vastes ressources, il est au cœur de notre développement économique durable."
Les leaders ont également demandé que soit renforcé et assuré "la mise en œuvre du droit international spécifique à haute mer afin d'arrêter le pillage des ressources dans les zones adjacentes à nos ZEE".
L'an dernier, le groupe des dirigeants polynésiens avait paraphé la déclaration de Taputaputea qui appelle les nations à unir leurs efforts pour la protection de l’océan et de l’environnement. Cette déclaration s'était inscrite dans le cadre de la préparation de la COP21 et se voulait le symbole de la détermination du peuple polynésien à agir contre les conséquences du changement climatique, auquel les Etats insulaires du Pacifique sont très exposés.
Les membres du PLG se rendront jeudi et vendredi à Tikehau et Bora Bora, afin de pouvoir échanger avec les maires sur ce thème.
La prochaine Conférence de l’ONU sur les Océans, qui se tiendra à Suva (Fidji) en 2017, sera l’occasion pour les Etats polynésiens de rappeler l'importance de l'Océan Pacifique.
A noter que c'est Peter Thomson, l'ambassadeur des Fidji aux Nations unies, qui présidera l'assemblée générale pendant un an à partir de septembre prochain.
Lors de son élection, il avait annoncé qu'il insisterait sur ce qui préoccupe le plus les pays du Pacifique : le changement climatique.

Une cérémonie du kava a été organisée mardi matin.
Une cérémonie du kava a été organisée mardi matin.
Le Groupe des dirigeants polynésiens a été créé le 17 novembre 2011, à Apia, aux Samoa. Ce groupe régional de dialogue et de coopération, rassemble les Etats et territoires polynésiens. La présidence du groupe est actuellement assurée par le Ulu de Tokelau, Aliki Faipule Afega Gaualofa.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 28 Juin 2016 à 17:40 | Lu 2483 fois

Tags : LEADER, OCEAN






1.Posté par Oh le 29/06/2016 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est hallucinant l'idée que les dirigeants, de tous pays confondus qui parle de ça, veulent faire passer. A en croire l'article "les océans doivent être sauvé" ??? On essai pas de sauver les océans ou la planète là, on essai de sauver ce qui ait dit ensuite "l'humanité" :) en gros nous. Arrêter de prétendre sauver la planète. Elle sera toujours là après notre disparition.

2.Posté par emere cunning le 29/06/2016 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ce que ces petits états pèsent dans la balance !
Tiens, qu’est ce qu’a donné la COP21 ? Quelles avancées CONCRETES aux mille et une solutions préconisées ? Nada, on en est toujours au stade du blabla, and self congratulations, of course.
Il faut dire que, quand "la situation est grave", et elle l'est pour quelques îles et nos atolls qui sont HABITES, ça ne fait vraiment pas sérieux d'ouvrir sur une cérémonie du kava. Tatou e !

3.Posté par ninamu le 30/06/2016 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"les dirigeants polynésiens inquiets pour leur ocean" à mourir de rire, ah bon? c'est pour faire tendance? ils feraient mieux de s'inquiéter d'abord de leurs lagons avant d'aller sauver leur océan!! Quand je vois tous les déchets industriels à Tahiti jetés dans la nature sans compter ceux liés à l'activité perlicole dans les atolls et que nos dirigeants polynésiens s'en tape la noix de coco!!! Pourtant c'est bien une compétence du Pays!! Il faudrait que toutes les communes portent plainte contre le Pays qui n'assure pas ses compétences et ça va encore demander à la France d'élargir leur compétence!! j'en ai vraiment marre de tout ces guignols de services

4.Posté par Tiarelantana le 30/06/2016 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Poste 2 , vous avez raison sur toute la ligne mais l'objectif principal de "Te moana o Hiva" à travers tout les gouvernements qui se sont regroupés, c'est d'aller chercher des sous sous à l'ONU en nous faisant croire des tas de conneries comme la montée imminente de nos océans, la planète qui se réchauffe etc.... etc alors que tout le monde n'est pas dupe et qu'on sait très bien que le phénomène "El Nino" pour ne plus le citer, qui est cyclique et naturel en est la principale cause!!!!
Mais on a à faire à un gouvernement incompétent qui ne s'informe pas du tout de ce qui se passe réellement au sujet de l'évolution climatique et se contenter d'écouter les pays indépendants dans le Pacifique qui n'ont qu'un seul objectif en tête, c'est d'être bien vu par l'ONU................
Mais regardez plutôt ce qui se passe chez nos voisins des Kiribati et c'est une article du Figaro:
http://www.lefigaro.fr/sciences/2014/08/01/01008-20140801ARTFIG00342-aux-kiribati-pas-de-disparition-acause-de-la-montee-des-eaux.php

5.Posté par Raimanul le 30/06/2016 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et après ça donne un avis défavorable au Rahui des Australes... Un peu de cohérence svp

6.Posté par Jojo le 30/06/2016 12:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tellement abruti ce gouvernement, les gars ont vous pillent tous.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Décembre 2017 - 17:03 Aérien : Air France s'aligne sur la baisse des prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance