Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les derniers gradés de la DSP promus



Sept fonctionnaires de police ont reçu une promotion vendredi matin.
Sept fonctionnaires de police ont reçu une promotion vendredi matin.
PAPEETE, le 16 novembre 2018 - Une cérémonie de remise de galons s'est tenue vendredi matin, dans les locaux de la Direction de la sécurité publique (DSP). Il s'agit de récompenser le travail de ces fonctionnaires de police qui exercent depuis plus de dix ans. Pour finir l'année 2018, sept ont ainsi été promus au rang supérieur, c’est-à-dire qu’ils accédaient au grade de brigadier, au titre de brigadier-chef ou de major.

Sept fonctionnaires de police ont reçu une promotion vendredi matin. Quatre d'entre eux ont été élevés au rang de brigadier, deux sont devenus brigadier-chef et le dernier a reçu le galon de major.

"Ça concerne des fonctionnaires du corps des gardiens de la paix, dans le cadre de leur évolution de carrière. En tant que directeur, j'ai dû négocier avec les autorités pour obtenir un maximum de postes", expose Mario Banner, directeur de la DSP.

Pour obtenir ces promotions, les récipiendaires devaient répondre à quelques critères. "Il y a d'abord des conditions d'ancienneté de gardien à brigadier, ensuite, c'est le directeur qui choisit en fonction d'un certain nombre de critères, le mérite de la personne, le travail qu'elle fournit…", explique Mario Banner.

Et de rajouter : "Ce sont des moments difficiles pour un directeur parce qu'il y a plus de candidats que de promus. Après, il y a des choix à faire et pour ceux qui attendent, on verra l'année prochaine."


La parole aux récipiendaires

Joël
Promu brigadier


"Ça fait à peine 12 ans que j'exerce dans ce métier, maintenant, on aura plus de responsabilités. C'est la récompense de mon travail et de mes collègues qui m'ont toujours soutenu. J'attends cette promotion depuis 4 à 5 ans."


Marc Calmel
Promu brigadier


"Ça fait 12-13 ans que je suis dans la police. Ce qui va changer, hormis le salaire, ce sont les responsabilités, puisque tu es amené à remplacer le chef et à gérer ta brigade et les interventions sur le terrain. J'attends cette promotion depuis 2010. Après, il y a un vivier à écouler au fil des années, voilà mon tour est arrivé. Je suis content."


Joseph Tetihia
Promu brigadier


"Rien ne change vraiment, à part que je travaille depuis 14 ans en nuit. Donc, on me voit rarement. J'attends cette promotion depuis 5 ans. Maintenant, c'est une promotion qui peut te propulser plus haut. Au bout de quatre ans, tu peux passer brigadier-chef, et c'est ce que je ferai."


Reynold Tauira
Promu brigadier


"J'ai passé le concours en 2005, j'ai suivi ma formation initiale sur Lilles en 2006. En 2007, j'ai eu mon affectation à la DSP, en section d'intervention. Avec cette promotion, il n'y aura pas beaucoup de changements, si ce n'est prendre une petite équipe sous mon aile. De toute façon, on fait tous le même travail."


Bruno Lamy
Promu brigadier-chef


"Je suis toujours adjoint à la formation de motocycliste urbaine. Les missions ne changeront pas vraiment. Ça fait 20 ans que je suis dans la police et neuf ans que j'attendais cette promotion. Franchement, ça vaut le coup."


Johan Tehihipo
Promu brigadier-chef


"Le fait d'accéder à ce grade implique de plus grandes responsabilités puisqu'on fait le lien direct entre la hiérarchie, le commandement et la base. Personnellement, je suis en investigation, en brigade économique et financière. Donc, la fonction de management ne nous concerne pas trop. Par contre, les gros dossiers nous concernent. J'attends cette promotion depuis 2013. Il y en a qui attendent depuis plus longtemps, donc on est forcément content quand ça arrive. Pour obtenir ce grade, il a fallu que je démontre mes capacités à gérer tout ce qui est investigation."


Hiro Choune
Promu major


"J'ai passé la moitié de ma carrière en tenue et j'ai rapidement été attiré par l'investigation. Donc, je travaille en civil depuis 2006, où j'ai été affecté à la brigade financière pendant un peu plus de 11 ans. Je suis en qualité de chef de groupe depuis 2016-2017. Maintenant, chef de l'unité de la protection sociale.
J'ai été promu au titre de major, ce qui est un aboutissement pour ma carrière professionnelle puisque c'est le dernier grade s'agissant de notre corps. Cela fait deux ans que je peux accéder à ce grade, j'ai donc été retenu par notre directeur. Je remercie mes camarades et mes supérieurs. Le grade permet de suppléer en cas d'absence des officiers et de poursuivre les actions qui sont fixées par le directeur.
"



Rédigé par Corinne Tehetia le Vendredi 16 Novembre 2018 à 14:10 | Lu 3374 fois

Tags : DSP, SECURITE





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués