Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les colis affluent au centre de traitement des courriers de Motu Uta



Les fourgonnettes de l'OPT sont remplies de colis venant, pour la plupart, de France.
Les fourgonnettes de l'OPT sont remplies de colis venant, pour la plupart, de France.
PAPEETE, le 19/12/2017 - 8 000 à 10 000 colis sont traités hebdomadairement au centre de tri de l'OPT à Motu Uta. Lieu où tout est déchargé avant l'expédition dans les différents bureaux de poste de la Polynésie. Durant les périodes de fin d'année, le service renforce son équipe. Actuellement, 4 jeunes ont été recrutés en CDD.

Les fourgonnettes de l'OPT sont remplies de paquets de particuliers venant pour la plupart de France, des Etats-Unis ou encore d'Allemagne. Durant les fêtes de fin d'année, le travail des agents de l'OPT est multiplié par 3. On compte entre 8 000 et 10 000 paquets qui arrivent de l'étranger, "alors que sur une semaine normale, on va tourner aux alentours de 3 000 à 4 000 envois", précise Moana Pihatarioe, responsable du centre de traitement de courriers à Motu Uta.

Les colis sont envoyés, dans un premier temps, en salle de dépotage, "où un pré-tri est fait suivant la valeur commerciale", note Moana Pihatarioe. Une fois cette étape terminée, les colis sont envoyés directement au destinataire final, "si la franchise de 20 000 francs n'est pas dépassée. Si c'est au-delà de la franchise, c'est-à-dire entre 20 000 et 50 000 francs, ça passe en taxation forfaitaire, dans une autre cellule. Et si ça dépasse 50 000 francs, ça passe en zone douane, et le client est obligé de faire une déclaration", rajoute le responsable du centre de traitement de courriers à Motu Uta.

La franchise est calculée selon la valeur CAF, comprenant son coût initial, l'assurance du transport et le prix du fret. Si la valeur est comprise entre 20 000 et 50 000 francs, ce sont les agents de l'OPT qui se chargent de mettre en place la taxation. Une activité qui est mise en place à l'OPT, depuis 2016. "Avant, c'était la douane qui s'en chargeait". En revanche, "tout ce qui concerne la vérification des envois, ça reste du domaine de la douane. L'ouverture des envois est dédiée uniquement à la douane. C'est un contrôle aléatoire qui est décidé par les douaniers."

Depuis le début du mois de décembre, "on a traité en gros 11 000 envois".

DES RETARDS AVEC LA GRÉVE D'AIR FRANCE

Durant la grève d'Air France, la période était creuse pour les agents du centre de traitement de courriers à Motu Uta. Mais depuis la reprise de l'activité, plus de temps de répit. La semaine dernière déjà, "nous avions eu 6 800 colis que nous avons traité en six jours", prévient Moana Pihatarioe. L'objectif est de faire acheminer tous ces colis avant la Noël.

D'autres vols sont encore programmés jusqu'à vendredi. "Ici à Motu Uta, nous ne traitons que ceux qui sont de catégorie colis. On n'a pas de produits frais. Par contre, de particuliers à particuliers, il y a des envois qui sont d'origines animales et végétales. Or tous ces produits sont prohibés par les lois de pays en Polynésie. Les produits alimentaires sont soumis à un contrôle douanier."

"Vers ces périodes, les transporteurs aériens priorisent le périssable, donc tout ce qui est consommable", assure Moana Pihatarioe.

Et avec la grève d'Air France, le travail est loin d'être terminé, et "il y a des cadeaux qui pourraient arriver en retard. Et si c'est le cas, nous ferons le maximum pour les traiter en priorité, pour que les gens puissent les avoir à Noël ou à la fin de l'année."

Durant cette période, l'OPT renforce ses équipes. Au centre de traitement de courriers, 4 agents ont été recrutés en CDD.

Même si l'activité est à son maximum dans ce service de l'OPT, on est, cependant, encore loin des chiffres de l'an dernier. En 2016, "nous étions à 30 000 colis environ".


Moana Pihatarioe
Responsable du centre de traitement de courriers à Motu Uta

"On attend le reste"


"Avec la grève d'Air France, nous avions eu énormément de retards. Aujourd'hui, nous sommes à jour sur ce qui nous est arrivé. Maintenant, on attend le reste. Jusqu'à ce vendredi, on en aura encore. Demain (mercredi NDLR), il y a un vol d'Air France, jeudi et vendredi aussi.
Les colis arrivent, en grande partie, de France, ensuite, il y a les Etats-Unis avec l'Allemagne, puis la Nouvelle-Zélande, mais ce n'est pas énorme.
Pour les particuliers, quand le produit vient d'Europe, il est taxé à 20 % forfaitaire, et quand il vient d'un pays tiers, c'est 30 %.
"



Dans la salle de dépotage, un premier tri est réalisé.
Dans la salle de dépotage, un premier tri est réalisé.

Depuis 2016, l'OPT a repris en charge la taxation des colis ayant une valeur CAF compris entre 20 000 et 50 000 francs.
Depuis 2016, l'OPT a repris en charge la taxation des colis ayant une valeur CAF compris entre 20 000 et 50 000 francs.

Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 19 Décembre 2017 à 11:35 | Lu 3835 fois

Tags : OPT





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Janvier 2018 - 21:43 Une nuit pour lire et écouter des histoires

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués