Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les chiens errants interdits à Mahina dès le 1er décembre



TAHITI, le 27 novembre 2019- L'arrêté pris par la mairie de Mahina d'interdire la divagation des chiens errants et dangereux dans la commune va entrer en vigueur dès le 1er décembre prochain. Par cet arrêté la municipalité souhaite protéger les usagers contre les risques de morsures de chiens et contre les attroupements.

Dès dimanche 1er décembre, les chiens n'auront plus le droit d'errer seuls dans la commune de Mahina. Et pour faire respecter cette interdiction, la mairie a pris un arrêté municipal qu'elle souhaite bien faire respecter afin de protéger la population des chiens errants et dangereux.
Par ailleurs, avec cet arrêt, l’équipe municipale souhaite également faire respecter la protection des chiens errants et divagants, car il y a des cas et des faits avérés de maltraitance et d’empoisonnement des animaux. C’est une vraie problématique d’ordre public et une préoccupation d’hygiène et de santé que la municipalité souhaite endiguer.

UN ACTE DE CRUAUTE

Considérant qu’il appartient au maire, d’assurer la sécurité et la salubrité publique, une convention de prestation de service a été passée avec la société Patrouille Animalière de Tahiti (PAT), afin de procéder à des rondes, ainsi qu’au recensement des chiens errants et divagants. Si les chiens ne peuvent être identifiés, ils seront replacés dans des familles d’accueil de façon respectueuse de la condition animalière.
Sur le fondement de l’arrêté de police du maire, les muto’i travailleront avec les associations de protection et de défense des animaux, sur la réglementation et la façon de remédier à leur divagation. Il est de ce fait rappelé que l’abandon d’animaux est considéré par le code pénal, comme un acte de cruauté au même titre que la maltraitance animale, et reste punissable d’une peine de prison allant jusqu’à 2 ans, alourdie d’une amende de 3,5 millions Fcfp.

Obligations et les mesures à prendre :
• Veiller à clôturer les propriétés ;
• Vérifier l’étanchéité des clôtures ;
• Garder vos animaux chez vous ;
• Identifier les animaux par puce ou tatouage ;
• Les tenir en laisse courte sur la voie publique ;
• De garantir la tranquillité du voisinage (aboiements…)
• Stériliser et/ou castrer vos chiens (femelles/mâles)
Pour les cas du chien divagant (qui a un maître) : La police commencera par une médiation qui mènera à des contraventions si le propriétaire ne répond pas à ses obligations.

Rédigé par Pauline Stasi le Mercredi 27 Novembre 2019 à 18:26 | Lu 2274 fois

Tags : MAHINA





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus