Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les aviateurs du fenua rendent hommage au pilote Guynemer



FAAA, 11 septembre 2018 - Une remise des nouveaux insignes de mécaniciens s’est déroulée ce mardi au Détachement air 190 de Faa’a, au cours de la commémoration annuelle donnée en hommage au capitaine Georges Guynemer, héros de la Première Guerre mondiale et figure emblématique de l’armée de l’air.

La mémoire de Georges Guynemer, As aux 53 victoires homologuées, est célébrée chaque année le 11 septembre par les militaires de l’armée de l’air. Et c’est dans ce contexte, pour rendre hommage au 101e anniversaire de la disparition au "champ d’honneur" de cet aviateur hors pair, que le Détachement air 190 de Faa’a a organisé, mardi matin, une cérémonie militaire.

Georges Guynemer est la figure emblématique de l’armée de l’air qui lui doit sa devise : "Faire face". L’hommage militaire qui lui est donné chaque année par l’armée de l’air est l’un des trois rendez-vous traditionnels de cette composante des forces armées françaises, avec la Saint-Eloi, début décembre en l’honneur des mécaniciens, et la Journée de l’aviateur, le 2 juillet, date anniversaire de la création de l’armée de l’air en 1934.

Après la revue des troupes par le colonel Paul Bader, adjoint interarmées auprès de l’amiral commandant supérieur des Forces armées en Polynésie française, sous la houlette de qui se tenait cette cérémonie du souvenir, et du lieutenant-colonel Séverin Fourcade, commandant du Détachement air 190, puis la montée des couleurs, cette commémoration a été marquée par une remise symbolique de l’insigne de brevet aux mécaniciens de l’armée de l’air pour compléter leur tenue.

(Photo : SM Cindy Luu - FAPF)
(Photo : SM Cindy Luu - FAPF)
"Ce signe distinctif sera dorénavant épinglé en poitrine, sur le côté droit de leur uniforme. Signe de reconnaissance, cet insigne homologué en mars 2017 est la marque distinctive d’appartenance au corps des mécaniciens, toutes spécialités confondues. Réservé à l’ensemble du personnel mécanicien de l’armée de l’air, officiers, sous-officiers et militaires du rang, il est remis après un an d’exercice dans le corps des mécaniciens", précise le lieutenant-colonel Arnaud, officier logisticien de l’état-major interarmées. En Polynésie française, ce corps compte 53 militaires.

Au cœur de la cérémonie anniversaire du 11-septembre, figure traditionnellement la lecture de la dernière citation rendue au capitaine Guynemer, dont voici le texte : "Mort au champ d’honneur, à Poelkapelle, le 11 septembre 1917, héros légendaire, tombé en plein ciel de gloire après trois ans de lutte ardente. Restera le plus pur symbole des qualités de la race : ténacité indomptable, énergie farouche, courage sublime. Animé de la foi la plus inébranlable dans la victoire, il lègue au soldat français un souvenir impérissable, qui exaltera l’esprit de sacrifice et provoquera les plus nobles émulations".

L’usage veut que ce texte soit lu par un capitaine méritant du corps du personnel navigant. Mardi, au Détachement air 190 de Faa’a, cet honneur a été confié au capitaine Norbert, de l’escadron de transport 82 Maine.

Au cours de cette cérémonie du souvenir, un ancien de l’armée de l’air, Philippe Raufaste, s’est également vu remettre la croix du combattant, au nom du ministre des Armées, pour sa participation à diverses opérations extérieures de l’armée française.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 11 Septembre 2018 à 12:02 | Lu 2179 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués