Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Les acteurs de la e-cigarette saluent la décision de l'UE pour encadrer le vapotage



PARIS, 18 décembre 2013 (AFP) - Le Collectif des acteurs de la cigarette électronique (Cace) a salué mercredi un accord "équilibré qui garantit à la fois la qualité des produits" et "l'information des consommateurs", après l'accord entériné à Bruxelles pour encadrer le marché en plein essor de la cigarette électronique.

Le Cace "salue la décision de l'Union européenne d'adopter un statut spécifique, adapté aux caractéristiques de la cigarette électronique, ni médicament ni produit du tabac, en réglementant la e-cigarette dans l'article 18 +Produits autres que ceux du tabac+, de la directive", écrit le collectif dans un communiqué.

"A travers cet accord, l'Union européenne reconnaît le rôle que peut jouer la cigarette électronique comme alternative au tabac au profit de la santé publique", a déclaré Mickael Hammoudi, président du Cace, cité dans ce communiqué.

Le Cace "salue un accord équilibré qui garantit à la fois la qualité des produits et l'information des consommateurs, tout en maintenant l'accessibilité de la cigarette électronique pour les utilisateurs", écrit le Cace, se félicitant du maintien de "la diversité des arômes, critère essentiel et constitutif de la cigarette électronique".

En France, "sans attendre l'adoption définitive de ces dispositions et leur transposition, les acteurs de la cigarette électronique ont déjà pris des initiatives complémentaires dont certaines pourront être mises en oeuvre dès la fin de l'année 2014 (harmonisation de l'étiquetage, label de qualité pour les produits respectant de strictes exigences ou encore observatoire de la cigarette électronique)", décrit le Cace.

Les cigarettes électroniques seront concernées par la nouvelle législation sur le tabac, mais les Etats membres qui les assimilent déjà à un médicament pourront continuer à le faire et vendre ce type de cigarette en pharmacie comme c'est déjà le cas pour les substituts nicotiniques, précise l'accord approuvé par les représentants permanents des Etats à Bruxelles.

Rédigé par () le Mercredi 18 Décembre 2013 à 05:22 | Lu 342 fois






1.Posté par Cigarette électronique Edsylver le 20/12/2013 01:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et comment !
Nous sommes tous vraiment heureux de voir que les décisions du parlement ne sont que très peu contraignantes en rapport aux pratiques naturelles des vapoteurs et des fabricants d'e-cigarettes, puisque la seule chose qui porte vraiment à conséquence est la limitation des réservoirs à 2Ml...

ceci est clairement une victoire.
le prochain combat se situe au niveau des taxes sur les liquides.
Affaire à suivre :)

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies


















ranktrackr.net