Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Les Pr Even et Debré sanctionnés pour leur "Guide des 4.000 médicaments"



PARIS, 18 mars 2014 (AFP) - Les Pr Philippe Even et Bernard Debré ont été sanctionnés par l'Ordre des médecins pour leur livre controversé "Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux", a-t-on appris mardi auprès de cette instance.

Les deux médecins qui n'exercent plus, ont été sanctionnés à "un an d'interdiction d'exercer la médecine dont six mois avec sursis", a-t-on appris auprès de la Chambre régionale de l'ordre des médecins d'Ile-de-France.

Publié en octobre 2012 dans le sillage du scandale Mediator, ce guide dresse une liste des médicaments "inutiles et dangereux" et a été un grand succès en librairie.

Mais l'ouvrage, présenté comme le fruit de "7.000 heures d'analyse de 20.000 références internationales", a été rapidement attaqué par les médecins spécialistes.

"Ce livre, truffé d'erreurs, ne peut pas être considéré comme un guide d'information objectif", avait critiqué Jean-François Bergmann, chef du service de médecine interne à l'hôpital parisien Lariboisière.

Professeur de médecine et président de l'Institut Necker, Philippe Even avait expliqué qu'il entendait par cet ouvrage s'attaquer à une industrie pharmaceutique "qui ne se préoccupe pas de santé publique".

Ce livre a le mérite de "donner un coup de pied dans la termitière" alors que chaque année en France la "mauvaise utilisation de médicaments" provoque la mort de 20.000 personnes et fait gaspiller 15 milliards d'euros, s'était défendu le Pr Debré, urologue et député UMP.

La Fédération française d'allergologie (FFAL) avait porté plainte auprès du Conseil de l'ordre pour les pages du guide consacrées à la désensibilisation qualifiée par les Pr Even et Debré de "ni fondée, ni efficace, ni sans danger", exercée par des "gourous allergologues".

Les cardiologues avaient également attaqué l'ouvrage pour son "absurde remise en cause" des médicaments anti-cholestérol, en premier lieu les statines.

Le guide affirmait notamment : "les statines sont distribuées au robinet par les cardiologues et les généralistes à presque tous les hommes et femmes de plus de 50 ans" .

Selon la radio Europe 1, l'Ordre des médecins a insisté dans la motivation de sa sanction sur le fait qu'il convient "d'éviter de mettre en cause la compétence et l'honnêteté de médecins, notamment allergologues et cardiologues" et a "reproché aux deux auteurs leur manque de +confraternité+". Près de 300 plaintes ont été déposées contre ce livre, selon la radio.

Les laboratoires Servier fabriquant du Mediator, visé à plusieurs reprises dans le livre, avaient eux été déboutés d'une action en justice contre le guide par le tribunal de grande instance de Paris en juin 2013.

ot/fa/jmg

Rédigé par () le Mardi 18 Mars 2014 à 06:18 | Lu 368 fois






1.Posté par Kaddour le 18/03/2014 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un livre qui donne sacré coup de pied au q... pour certains médecins et leur ordre , à la solde des grands laboratoires !
Alors merci à ces 2 ex-toubibs d'ouvrir les yeux du public !
N'oublions pas que certains médecins masquent leurs erreurs au noms du sacro-saint "secret professionnel" !!! Trop d'entre eux oublient que la médecine n'est qu'une science empirique et que chaque sujet est différent !!
Petit conseil à la population : arrétez de les affubler du titre de "docteur" ! Les docteurs en droit ou en sciences se dispensent de ce titre ronflant !!!

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies