Tahiti Infos

Les Miss Marquises en escale à Ua Pou


Ua Pou, le 24 mars 2022 - C’est à bord de l'Aranui et son circuit de croisière mythique que les cinq candidates à l’élection de Miss Marquises 2022 vont à la rencontre des six îles de leur archipel et de ses habitants. Mercredi, elles étaient en escale à Ua Pou.
 
Les cinq candidates à Miss Marquises 2022 parcourent l'archipel à bord de l'Aranui. Après une première escale à Nuku Hiva, la veille, où les candidates se sont vu dessiner des tatouages marquisiens éphémères par les apprentis de l'association Patutiki basée à Taiohae, leur journée à Ua Pou était également chargée. Au programme de cette deuxième escale : excursion à Hohoi, la vallée de la pierre fleurie, mais également un tour au centre artisanal de Hakahau où les filles ont pu assister aux danses de bienvenue exclusivement interprétées lors des passages du cargo mixte. Par la suite, à Ua Huka, les miss iront visiter ses nombreux musées ainsi que l’arboretum, puis elles iront plonger à Hiva Oa pour peut-être nager avec les raies manta.
 
Il ne faut pas s'y méprendre, leur croisière n'a rien d'un séjour de vacances, car le programme des candidates est bien chargé. Entre les divers ateliers portés sur les traditions marquisiennes ou encore ceux attenant à la vie d’une reine, le rythme est soutenu. Elles y apprennent notamment comment marcher gracieusement avec des chaussures à talon, comment poser lors des nombreuses séances photos et vidéos ou encore à être patiente lors des interminables sessions de coiffure et maquillage. Les ateliers culturels concernent la confection du tapa, de couronnes de fleurs, ou encore la peinture sur pāreu.  
 
Un tāmūrē marathon ainsi qu’un tirage au sort est également organisé sur les trois grandes îles de Nuku Hiva, Ua Pou et Hiva Oa en collaboration avec trois écoles de danse de chaque île respective et la pétillante meilleure danseuse au Heiva i Tahiti 2019, Matatini Mou. Chaque école interprétera la même chorégraphie sur une chanson créée expressément pour l’occasion. Une chanson composée par l’artiste marquisien Rihi sur un texte de Denise Bihl. Le résultat final sera dévoilé lors de la cérémonie de couronnement qui aura lieu à l’InterContinental de Tahiti le samedi 9 avril.

Plus d'infos
Tout sur l'élection de Miss Marquises 2022 sur la page Facebook de l'événement

Un tāmūrē marathon est organisé dans les escales des miss à Nuku Hiva, Ua Pou et Hiva Oa en collaboration les écoles de danse de chaque île et la  meilleure danseuse au Heiva i Tahiti 2019, Matatini Mou.
Un tāmūrē marathon est organisé dans les escales des miss à Nuku Hiva, Ua Pou et Hiva Oa en collaboration les écoles de danse de chaque île et la meilleure danseuse au Heiva i Tahiti 2019, Matatini Mou.

Keheani Tinorua, 20 ans, Fatu Hiva, Candidate n°1

"Je souhaite représenter les Marquises. Notre art, notre culture et notre langue.
Cest dur, cest beaucoup de travail, mais je suis très contente de lexpérience et jai vraiment hâte de voir la suite des événements !"

Heimereta Puhetini, 19 ans, Ua Huka Candidate n°2

"J'ai décidé de me lancer dans l'élection pour vaincre ma timidité et montrer à tous ceux qui ont doutent de moi que je peux y arriver. À présent, je me sens bien. Cest vraiment une belle expérience !"

Triniti Wong, 20 ans, Ua Pou Candidate n°3

"Jai été encouragée par toute ma famille, pour représenter Ua Pou ! Jen ai appris beaucoup sur toutes les îles Marquises pendant la croisière sur lAranui."
 

 Vaihinaura Fauura, 22 ans, Fatu Hiva Candidate n°4

"Cette aventure Miss Marquises confirme lidée que je suis très attachée à ma culture et que jai envie den apprendre davantage. Je navais jamais connu les autres îles avant. Maintenant, du coup, jai envie den apprendre plus car je suis 100% marquisienne et fière de l’être !"

 Kaveei Cancian, 22 ans, Nuku Hiva Candidate nº5

"Nous sommes très gâtées avec la croisière et tous les soins et cadeaux de la part du comité Miss Marquises ! Cest très fatigant, mais jai appris beaucoup de choses sur toutes les îles Marquises. Je m’étais dabord inscrite pour mon île puis finalement je le fais pour larchipel entier. Ça ma permis de prendre confiance en moi et de me rapprocher de ma culture."

Rédigé par Eve Delahaut le Jeudi 24 Mars 2022 à 15:35 | Lu 2404 fois