Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les Froggy Mountain Brothers donnent des concerts virtuels



Crédit : Laeticia Borga.
Crédit : Laeticia Borga.
MOOREA, le 31 août 2020 - Le duo, qui joue d’habitude sur la scène ouverte de la pizzéria Vai’are à Moorea, assure désormais des concerts en ligne tous les vendredis soirs. Laurent et Robin Holliger du Froggy Moutain Brothers promettent de revenir en live dès que cela sera possible tout en maintenant leur e-concert.

Laurent et Robin Holliger jouent du bluegrass. Un style musical américain qu’ils affectionnent et partagent avec un public conquis, à Moorea. D’habitude, ils montent sur la scène de la pizzéria Vai’ere tous les vendredis soirs. Le contexte sanitaire a mis un terme (temporaire) à ce rituel. Il n’a pas mis un terme à la passion de Laurent et Robin Holliger qui poursuivent leurs prestations en ligne.

Le bluegrass est une musique américaine, une branche de la country, qui a émergé au milieu des années 1940. Ceux qui veulent se faire une idée peuvent (ré)écouter la musique du film Délivrance (1972) : Dueling Banjos (un standard des années 1950).

C’est un style de musique très rythmé, sans batterie pour marquer le rythme, entièrement acoustique. Il s’interprète avec des instruments de musique à cordes : le banjo à cinq cordes, le violon (fiddle), la guitare, mais aussi la contrebasse, la mandoline.

C’est un artiste du nom de Bill Monroe et son groupe baptisé Blue Grass Boys qui a posé les bases de ce style de musique, qui trouve son origine dans les ballades et chansons traditionnelles d’Angleterre, d’Irlande et d’Écosse. Bill Monroe a réussi à imposer son style en marge des grands courants de la musique country de l’époque.

Le bluegrass a été supplanté par le rock and roll, "mais il a connu un nouvel élan dans les années 1960 avec le folk puis dans les années 2000 avec par exemple la bande originale du film Ô Brother", racontent les frères Holliger. "Les musiques de ce film ne sont pas exactement du bluegrass, mais de l’early country dans laquelle le bluegrass a puisé."

Les amateurs de cette musique se retrouvent à l’occasion de festivals aux États-Unis surtout, mais aussi un peu en France, en Allemagne, en Europe. Les habitants de Moorea ont donc la chance de pouvoir en profiter grâce aux frères Holliger.

Eux l’ont découverte sur le territoire américain. Ils ont commencé à jouer de la musique, initiés par leur père. "Robin est devenu très fort en guitare", explique Laurent qui a mis de côté l’instrument pendant plusieurs années.

Le bluegrass "comme une âme sœur"

Lors d’un séjour aux États-Unis, la famille a acheté un banjo pour remplacer celui qu’ils s’étaient fait voler chez eux quelques temps auparavant.

"Le livret qui accompagnait le banjo contenait des morceaux de bluegrass. Mon frère, en apprenant le banjo, s’est mis au bluegrass", poursuit Laurent. Robin se rappelle : "J’ai longtemps écouté de la country avec le sentiment qu’il me manquait quelque chose. Le bluegrass avait tout ce que je cherchais, c’est un peu comme une âme sœur. Avec elle, je suis tellement bien."

Cette découverte a eu lieu en 2006. Depuis, Laurent s’est remis à la guitare. Robin s’est mis ensuite à la mandoline. Et, en 2012, les deux frères ont monté leur groupe : Les Froggy Mountain Brother. Laurent Holliger joue de la guitare et de l'autoharpe qui rejoint parfois la famille des instruments du bluegrass. Robin est à la mandoline, le violon ou le banjo, selon les morceaux.

Un album déjà enregistré

En Polynésie – ils sont nés et ont grandi dix années aux pieds des Alpes mais, issus d’une famille de grands voyageurs, ils sont installés en Polynésie depuis 1996 – les Froggy Mountain Brothers interprètent et composent des morceaux de bluegrass. Ils ont déjà enregistré un album qui est téléchargeable en ligne.

Robin Holliger indique : "il faut savoir que dans le bluegrass comme par exemple dans le jazz, le blues, le folk et toute autre musique ancrée dans la tradition, et contrairement à des musiques plus modernes comme le rock ou la pop, il y a habitude de reprise et standard. De ce fait, on reprend des morceaux plus anciens que l’on joue avec de nouvelles compositions récentes. Certains groupes ont fait toute leur carrière sans proposer de morceaux originaux, ou presque."

Ainsi, le bluegrass permet le partage et des musiciens qui ne se sont jamais rencontrés peuvent jouer et chanter des standards dans un ‘jam’. Depuis 2012, les frères Holliger jouent principalement à Moorea, espérant pouvoir rencontrer plus souvent le public de Tahiti.

Pratique

Rendez-vous sur ce site pour découvrir l'album.

Crédit : Laeticia Borga.
Crédit : Laeticia Borga.
Contact

FB : Froggy Mountain Brother

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 31 Août 2020 à 13:44 | Lu 612 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus