Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le tri des emballages ne doit plus s'arrêter à la porte de la salle de bain



Le tri des emballages ne doit plus s'arrêter à la porte de la salle de bain
PARIS, 03 déc 2012 (AFP) - Si le tri des emballages en plastique, en carton ou en verre, est devenu un réflexe pour deux tiers des Français, il reste moins répandu dans la salle de bain, a souligné lundi l'éco-organisme Eco-Emballages à l'occasion de ses 20 ans.

"Il faut renforcer la mobilisation des consommateurs sur le tri dans la salle de bains, où se passe 20% de la consommation des emballages à trier", a plaidé Eric Brac de la Perrière, directeur général de l'éco-organisme créé en 1992 pour gérer la financement de la collecte, du tri et du recyclage.

Selon une étude commandée par l'organisme à l'institut BVA (et menée à la mi-novembre par internet auprès de 1.075 personnes représentatives de la population française), le geste du tri est "systématique" pour 66% des Français. Notamment chez les femmes (69% contre 63% chez les hommes) et chez les plus de 60 ans (74% contre 53% chez les 18-34 ans).

Soumis à un petit quiz, plus des deux tiers des personnes interrogées désignent le bon bac pour les différents emballages, mais ils sont moins performants pour les flacons de shampoings et les emballages plastique en général.

En 2011, le taux de recyclage des emballages a atteint 67% (plus de 3 millions de tonnes recyclées pour 4,6 millions de tonnes mises sur le marché). Eco-Emballages, qui perçoit les contributions des fabricants et les reverse aux collectivités en charge d'assurer les collectes, espère atteindre en 2016 l'objectif de 75% acté lors du Grenelle de l'environnement.

En 1992, seuls 18% des emballages ménagers étaient recyclés.

Pour améliorer les performances, les principales pistes sont notamment de doubler le taux de recyclage des emballages plastique (22,5% en 2010), mais aussi d'améliorer le tri en ville, "où on trie moitié moins qu'en milieu rural", explique M. Brac de la Perrière.

Rappelant l'objectif gouvernemental de construire 500.000 logements par an à partir de 2016, il souhaite qu'on "puisse saisir cette opportunité pour faire en sorte d'aménager les locaux collectifs et individuels pour faciliter le tri, par exemple en ayant un recoin prévu dans la cuisine pour mettre deux poubelles, une pour jeter, l'autre pour recycler".

L'amélioration du recyclage sera au coeur de deux jours de tables rondes organisées mardi et mercredi à La Mutualité, à Paris.

Rédigé par AFP le Lundi 3 Décembre 2012 à 06:18 | Lu 353 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies