Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le tourisme a généré 50 milliards Fcfp de devises en 2015



L’industrie touristique locale a enregistré en 2015 un total de dépenses touristiques de 50 milliards Fcfp. Un tel résultat n’avait plus été observé depuis 2000.
L’industrie touristique locale a enregistré en 2015 un total de dépenses touristiques de 50 milliards Fcfp. Un tel résultat n’avait plus été observé depuis 2000.
PAPEETE, 5 avril 2017 - L’enquête sur les dépenses touristiques en 2015, publiée récemment par l’ISPF, recense un total de 50 milliards Fcfp de devises injectées par les visiteurs de la collectivité au cours de l’exercice.

Le secteur du tourisme est devenu la branche la plus importante du commerce extérieur polynésien. En 2015, il représente 80 % des ressources propres du Pays. La balance entre les dépenses des touristes étrangers en Polynésie française et celles des résidents à l'étranger dégage un solde positif de 35 milliards Fcfp. La collectivité compte 2.800 entreprises liées au tourisme (transport, hôtellerie, bar, restauration) qui déclarent un chiffre d’affaires global de 125 milliards Fcfp et qui emploient 10.300 salariés.

Le montant symbolique de 50 milliards Fcfp de dépenses touristiques, injectées directement dans le chiffre d’affaires des entreprises polynésiennes, a été franchi de nouveau en 2015 – l’unique précédent ayant été réalisé avant le 11 septembre 2001, en l’an 2000 (effet des paquebots « Renaissance Cruises »). Ces 50 milliards Fcfp de devises provenant de l’extérieur correspondent à 4 fois le montant des exportations de l’ensemble des produits locaux (notamment perles, poissons, vanille, coprah…). Ils comptent à présent pour 80 % des ressources propres de la Polynésie française.

Si l’on observe plus précisément les grands postes de dépenses, on s’aperçoit que l’hébergement pèse pour 45 %. Pour le reste 13 % des dépenses concernent la croisière, 13 % les achats en commerces, 11 % pour les transports intérieurs, 11 % pour la restauration, et enfin 7 % en prestations d’activités. En moyenne, les touristes ont séjourné 14 jours en Polynésie pour un budget moyen de 270.000 Fcfp, soit 20.000 Fcfp de dépense journalière moyenne.

41 % de ces recettes proviennent de visiteurs nord-américains qui, selon leur profil type, voyagent en couple, au moins pendant 11 jours, et dépensent chacun, en moyenne, plus de 280.000 Fcfp en Polynésie française. Un tiers d’entre eux choisissent des séjours en croisière. Ensuite, 36 % de ces retombées économiques sont directement liés à la clientèle européenne (dont 21 % pour la France hexagonale). Les européens voyagent également en couple et préfèrent des hébergements terrestres marchands. Les 23 % de revenus restants proviennent de l’ensemble des autres marchés, dont le Pacifique sud (9 %), l’Asie (9 %) et l’Amérique du Sud (4 %).

Par rapport aux dernières données disponibles en 2013, les circuits ont peu évolué, avec une plus grande place accordée à Tahiti, où 90 % des touristes séjournent lors de leur passage. La fréquentation évolue peu à Bora Bora en pourcentage (66 %) mais augmente sensiblement en nombre de touristes (+15 000). De même à Moorea (63 %) qui accueille en 2015 10.000 touristes de plus qu’en 2013.

Le marché de la croisière apporte plus de 60 % des touristes à Huahine, Raiatea, et aux Marquises.

Rédigé par d'après un communiqué le Mercredi 5 Avril 2017 à 15:14 | Lu 1906 fois






1.Posté par Pito le 05/04/2017 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On pourrait faire beaucoup plus si l'ensemble des personnes liées au tourisme se mettait autour d'une table pour discuter des moyens de développer le tourisme en polynesie, mais malheureusement chacun se regarde le pito et est satisfait !!!!
Léa fait des années que cela dure et tout le ce petit monde est content........

2.Posté par Vahineura le 05/04/2017 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les résultats de 2015, nous les avons en 2017....
Heureusement que nous n'avons pas un million de touristes par an.
Il faudrait plus de 5 ans pour nous donner les résultats.
Enfin...

3.Posté par Le Vieux le 05/04/2017 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour combien de touriste ? 250 mille plus ou moins cela fait 200 mille par touriste. Cet argent reste sur le territoire ou enrichit les actionnaires des grands groupes? Autrement tout va bien, c'est bon. Il y a juste le réseau routier qui est catastrophique et lamentable pour un pays qui veut accueillir des touristes. Si vous ne voulez pas réparer les routes, les rues pour nous, faites le au moins pour eux, pour les touristes. Vous savez que la commune et le territoire est responsable en cas d'accident ou même d'incident mécanique du mauvais état des routes? Il suffit de déposer plainte directement auprès du procureur avec les pièces et photos justificatifs.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Décembre 2018 - 08:59 Le grand lifting juridique de la perliculture

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués