Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le site de Vaipahi fermé jusqu'à mercredi



Photo d'archives
Photo d'archives
PAPEARI, le 7 août 2018 - L'incendie qui a ravagé le site des randonneurs de Vaipahi, lundi, a été complètement maitrisé ce mardi matin. Pour des raisons de sécurité, le site a été fermé. Il devrait être rouvert au public ce mercredi. Le chef de corps des sapeurs-pompiers de Teva i Uta tient à remercier les équipes du Dauphin, l'hélicoptère de la Marine Nationale.

Il leur a fallu une journée pour venir à bout des flammes. Ce mardi matin, sept sapeurs-pompiers de Teva i Uta se sont rendus dans les coins reculés de Vaipahi pour éteindre les dernières flammes. Des endroits difficilement accessibles qui ont rendu la tâche des secours difficile, lundi.

Grâce à leur professionnalisme, les hommes de feu ont réussi leur mission, "la pluie est tombée, peu de temps après. Merci Seigneur", souligne Gaston Tunoa, chef de corps des sapeurs-pompiers de Teva i Uta.

Pour l'heure, une enquête est en cours pour déterminer les causes de cet incident. Selon nos informations, une personne pourrait être à l'origine de ce désastre. Les investigations de la gendarmerie continuent.

Sur cet incendie, trois casernes se sont coordonnées : Teva i Uta, Taravao et Vairao. De son côté, la direction de la Protection civile a demandé le soutien de la Marine Nationale, au travers de l'hélicoptère, le Dauphin.

Selon Gaston Tunoa, le Dauphin a effectué pas moins de 80 largages, lundi, ce qui n'est pas négligeable. "Je tiens vraiment à remercier la Marine Nationale et l'équipe du Dauphin pour leur intervention".

Si la tension est retombée, le chef de corps des sapeurs-pompiers de Teva i Uta tient à préciser que "le site est fermé pour des raisons de sécurité. On devrait le rouvrir demain (mercredi NDLR)."

Cet incendie a rasé 5 hectares de brousse.



Quelques règles à respecter

En période de sécheresse et de vent pendant laquelle peuvent se multiplier les départs de feux, le haut-commissariat rappelle que le brûlage des végétaux, s’il n’est pas déjà réglementé par un arrêté municipal, doit respecter les précautions suivantes :
- veiller à informer le maire et les sapeurs-pompiers locaux du projet de brûlage ;
- le brûlage doit être plutôt réalisé en milieu de matinée ;
- seule une quantité limitée de déchets de végétaux inférieure à un demi mètre cube peut être brûlée, en une seule fois. Le brûlage d’autres déchets est strictement interdit, quelle qu’en soit la nature ou la quantité ;
- le brûlage ne peut avoir lieu que chez la personne qui en prend l’initiative, et à une distance qui ne pourra être inférieure à dix mètres des bâtiments alentours et de la limite des propriétés voisines ;
- avant tout allumage de feu, des mesures d’extinction adaptées doivent être mises en place ;
- tout feu est proscrit par grand vent (supérieur à 20 km/h) ou lorsque la fumée risque de gêner la circulation publique ou de provoquer tout autre trouble manifeste ;
- le feu doit, pendant toute sa durée, être surveillé, sans interruption, par au moins un adulte et être totalement éteint avant de quitter les lieux.

Durant cette période, quelques consignes d’usage sont à respecter :
- éviter de jeter des mégots notamment par les vitres de voitures ;
- ne pas laisser traîner des bouteilles en verre ;
- être vigilant lorsqu'on fait un barbecue et notamment disposer d'une arrivée d'eau à proximité ;
- ne pas utiliser de feux d’artifice ;
- débroussailler une bande de 50 mètres autour des zones exposées aux risques de feux de brousse.


Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 7 Août 2018 à 10:33 | Lu 1650 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués