Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le séminaire UNESCO Marquises est ouvert : les experts Culture et Nature débattent



Le séminaire UNESCO Marquises est ouvert : les experts Culture et Nature débattent
Organisé par le Gouvernement, l’Etat, la Communauté de communes des Marquises et l’association Motu Haka, le séminaire technique des experts est ouvert depuis vendredi 5 octobre, 17h. A Hiva Oa, les officiels se sont exprimés sur leur volonté de protéger et valoriser ce patrimoine. Les représentants du Ministère de l’écologie national, de l’ICOMOS, de l’IUCN et de l’UNESCO ont présenté tout l’intérêt pour un pays, d’inscrire un site au patrimoine mondial.

Les experts commencent les visites et les études comparatives à Hiva oa

Dès samedi matin, les experts Nature ont tenu leur premier atelier, les experts Culture ont pris le relais dans l’après midi. L’analyse comparative des sites, en fonction des critères de sélection, a fait débat dimanche avec l’ensemble des acteurs impliqués dans ce projet : population, association, communes, experts, Pays et Etat.

L’implication de la population est essentielle parce que les sites présentés ont été choisi par leur soin (par l’intermédiaire des comités de gestion) et parce que l’inscription à l’UNESCO permettra la reconnaissance de leur patrimoine. Outre une gestion rigoureuse et d’une réglementation, ces sites bénéficieront rapidement une retombée internationale. C’est une volonté du Ministre de la culture, qui parle de plus de partage : « La culture polynésienne se veut accessible. Vouloir inscrire ce patrimoine c’est vouloir donner un héritage aux générations futures, faire connaître davantage l’histoire polynésienne, développer le tourisme culturel à l’international. »

Les critères de sélection

Pour figurer sur la liste du patrimoine mondial, les sites doivent avoir une valeur universelle exceptionnelle et satisfaire à au moins un des dix critères de sélection (source UNESCO) :

I. représenter un chef-d'œuvre du génie créateur humain ;
II. témoigner d'un échange d'influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l'architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages ;
III. apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue;
IV. offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l'histoire humaine ;
V. être un exemple éminent d'établissement humain traditionnel, de l'utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer, qui soit représentatif d'une culture (ou de cultures), ou de l'interaction humaine avec l'environnement, spécialement quand celui-ci est devenu vulnérable sous l'impact d'une mutation irréversible ;
VI. être directement ou matériellement associé à des événements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des oeuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle. (Le Comité considère que ce critère doit préférablement être utilisé en conjonction avec d'autres critères);
VII. représenter des phénomènes naturels ou des aires d'une beauté naturelle et d'une importance esthétique exceptionnelles ;
VIII. être des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l'histoire de la terre, y compris le témoignage de la vie, de processus géologiques en cours dans le développement des formes terrestres ou d'éléments géomorphiques ou physiographiques ayant une grande signification ;
IX. être des exemples éminemment représentatifs de processus écologiques et biologiques en cours dans l'évolution et le développement des écosystèmes et communautés de plantes et d'animaux terrestres, aquatiques, côtiers et marins ;
X. contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique, y compris ceux où survivent des espèces menacées ayant une valeur universelle exceptionnelle du point de vue de la science ou de la conservation.



Rédigé par Ministère de la Culture, de l'Artisanat, de la Famille le Mardi 9 Octobre 2012 à 10:21 | Lu 1012 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Février 2018 - 10:26 Temple chinois Kanti de Tahiti

Vendredi 9 Février 2018 - 11:00 Arrivée de la Bounty à Tubuai

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies