Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le roman historique de Shigetomi



Tahiti, le 18 novembre 2019 - Jean-Christophe Shigetomi publie son premier roman historique, intitulé Le 11e SAS tahitien.

Après s'être consacré à la mémoire des Poilus tahitiens de la Grande Guerre, des Tamari’i volontaires de la Seconde Guerre mondiale, et des Tahitiens engagés dans les guerres d’Indochine et de Corée, dans trois volumineux opus illustrés, Jean-Christophe Shigetomi poursuit son travail de passionné d’histoire, et son oeuvre de passeur de mémoire. Avec son dernier ouvrage, Le 11e SAS tahitien, il offre à ses lecteurs l'opportunité de plonger dans l’extraordinaire épopée des parachutistes de la France libre et leur célèbre devise, Who dares win : Qui Ose gagne.

Ce roman est d’abord l’histoire d’un natif de Raiatea aux îles Sous-le-Vent. Une jeunesse passée à Uturoa, avant de s'engager en 1943. Sa souche germanique, japonaise et tahitienne de Ra’iatea, ne l’empêche pas de sauter le pas dans les rangs des parachutistes de la France libre, l’illustre Bataillon du Ciel. 

Avec ses frères d’armes du 4th Special air services (SAS), aux rangs hétéroclites, son épopée le conduit de Makatea, l’île aux phosphates, jusqu’en Écosse où il connaît les entraînements rigoureux de son corps d’élite. 

Parachuté au-dessus de la Bretagne, en juin 1944, une dizaine de jours après le débarquement de Normandie, il sera de tous les combats de la libération, du maquis de Saint-Marcel, à la Loire, la Belgique et la Hollande.

La Seconde Guerre mondiale terminée, d’autres fronts se profilent rapidement. Le Tahitien rengage pour l’Indochine avec trois autres Tahitiens au sein de la 1e demi-brigade SAS puis la Corée.

Puis la terre indochinoise le retrouve à nouveau dans les rangs des Sections spéciales.

Ils étaient dix SAS Tahitiens. Le 11e SAS s’appuie sur leur véritable aventure. La frontière entre la romance et l’histoire est alors marginale par la véracité des faits historiques relatés.

Le roman est quasi autobiographique. C’est le témoignage d’un fils à un père à travers le personnage fictif du 11e SAS qu’il plonge dans les affres de la Seconde Guerre mondiale, puis des guerres d’Indochine et de Corée.

Ses guerres terminées, le 11e SAS tahitien, à son retour à Tahiti est enrôlé dans la gendarmerie auxiliaire pour connaître l’affaire Pouvana’a a O’opa.

Jacques Navarro-Rovira, réalisateur du documentaire historique Aux Armes Tahitiens ! s’est déjà emparé du 11e SAS pour un script qui racontera l’histoire d’amour d’un jeune Tahitien parti du marché de Papeete avec une Annamite du marché de Cholon et jetés tous les deux en pleine guerre d’Indochine.

Le 11e SAS Tahitien, roman comptant environ 200 pages publié par ’Api Tahiti, est disponible dans les librairies de la place. Présenté au 19e Salon du livre, la semaine dernière, ce roman historique sera au Salon Lire aux îles Sous-le-Vent, à Uturoa, Raiatea, du 20 au 23 novembre prochains.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 18 Novembre 2019 à 12:30 | Lu 1314 fois






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Mars 2020 - 09:41 Décès d'un chasseur sous-marin à Moorea

Samedi 28 Mars 2020 - 09:39 Vigilance orange à Rapa pour forte houle

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus