Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Le réveillon, dernière soirée à risques d'une sombre année



PAPEETE, le 31 décembre 2018. Festive et arrosée, la soirée du Nouvel An est l'une des plus dangereuses sur les routes: à l'approche du réveillon du 31 décembre, les pouvoirs publics appellent à la prudence pour ne pas endeuiller un peu plus une année 2018 meurtrière.

"Respectez la vie, ne vous tuez pas sur les routes", insiste le haut-commissaire dans les vœux qu'il a adressés à la télévision aux Polynésiens. A quelques heures du réveillon du 31 décembre, les pouvoirs publics appellent les automobilistes et les scootéristes à la prudence pour ne pas endeuiller un peu plus une année 2018 particulièrement meurtrière. La route a déjà tué pas moins de 36 personnes cette année. Un chiffre noir puisque l'an dernier 24 personnes avaient trouvé la mort sur les routes de Polynésie, contre 27 en 2016. En 2015 et 2014, 17 personnes étaient décédées après un accident de la route.

Pour mettre fin à l'hécatombe sur les routes, le haut-commissariat a lancé fin novembre une campagne de prévention routière. Cinq affiches illustrant des erreurs de comportement sur la route : absence du port de la ceinture, pas de casque, alcool… ont été éditées et portent des slogans chocs : "La bringue au volant, la mort au tournant", "Vers la mer ou le cimetière", "Il n'a pas demandé à mourir, la vie d'un enfant est sacrée", "Deux morts et le troisième qui pleure" et "il doit avoir un crâne en acier, il va bientôt le savoir".

Mi-décembre, le haut-commissariat a aussi publié le témoignage de Jairus Guilloux qui a eu deux accidents graves dans sa vie : un en tant que champion de motocross, qui a été fortement médiatisés. Mais surtout un premier à l'âge de 16 ans sur la route, qui a failli lui coûter la vie. Un témoignage bouleversant.

Le réveillon du Nouvel An rime souvent avec consommation d’alcool. Et ce n’est pas une nouveauté : l’alcool tue au volant. En Polynésie, cela représente la moitié des accidents mortels sur la route. Alors pour profiter des fêtes sans prendre de risques, une conduite sobre s’impose. Mais si vous souhaitez faire la fête et ne pas vous inquiéter. Le plus simple est d'anticiper et désigner la personne qui ne boira pas et ramènera tout le monde sain et sauf, de dormir sur place ou de rentrer avec un taxi.

Regardez le témoignage de Jairus Guilloux


Pourquoi l'alcool est-il incompatible avec la conduite ?

• Effet sédatif,
• Perturbation de la coordination,
• Augmentation du temps de réaction,
• Risque d’endormissement,
• Rétrécissement du champ visuel,
• Perte de la faculté d’analyse.

Six conseils pour retenir un ami qui a bu

1- Raccompagnez-le chez lui
Ramenez-le, à condition que vous ne dépassiez pas vous-même le taux légal d’alcoolémie !

2- Jouez sur les sentiments
Pour le faire culpabiliser (un peu) pour le dissuader (beaucoup) : “Tu me vois prévenir ta famille que tu viens de te tuer sur la route en sortant de soirée chez moi ?”

3-Hébergez-le
Proposez à votre ami de rester dormir chez vous jusqu’au lendemain

4-Cachez ses clés
Si votre ami n’entend pas vos arguments, confisquez-lui discrètement ses clés, en le contraignant à rester sur place. Ça peut aussi lui sauver la vie.

5- L'éthylotest
Procurez-vous un éthylotest et faites souffler votre ami. C’est l’argument choc.

6- Appelez un taxi
Ou une personne de son entourage pour venir le chercher.

le Lundi 31 Décembre 2018 à 01:00 | Lu 1774 fois






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Juillet 2019 - 20:27 Les travaux ont bien commencé à Heiri

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués