Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Le président de la collectivité de Saint-Martin en garde à vue pour soupçons de favoritisme



Le président de la collectivité de Saint-Martin en garde à vue pour soupçons de favoritisme
Marigot, France | AFP | vendredi 11/10/2019 - Le président de la collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs, est en garde à vue depuis jeudi pour des soupçons de "favoritisme" concernant des marchés publics passés après le passage de l'ouragan Irma, a-t-on appris vendredi de source judiciaire, confirmant une information de Guadeloupe la 1ère.

Daniel Gibbs, 51 ans, a été placé en garde à vue jeudi matin à Saint-Martin, tout comme deux de ses vices-présidentes, Valérie Damaseau et Annick Pétrus, pour "violation des règles de la commande publique" pour des faits datant de 2018, a indiqué à l'AFP le procureur de Basse-Terre (Guadeloupe), Jean-Luc Lennon. 
Cela concerne "des marchés publics pour des prestations de services dans la période post-Irma", a-t-il précisé. 
Leur garde à vue a été prolongée vendredi. 
Saint-Martin se relève tout juste du passage de l'ouragan Irma de catégorie 5, qui a tué 11 personnes en septembre 2017, et endommagé 95% du bâti de l'île et de sa voisine Saint-Barth. Deux ans après, Saint-Martin  continue de se reconstruire, des bâtiments sont toujours abandonnés, des toitures bâchées et certains habitants encore en situation difficile.
Daniel Gibbs a été élu à la tête de la collectivité de Saint-Martin, en mars 2017, quelques mois avant le passage de l'ouragan. 

le Vendredi 11 Octobre 2019 à 05:14 | Lu 249 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués