Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Le personnel du CHPF menace de "durcir son mouvement"



Les représentants du personnel de l'hôpital attendent une réponse favorable à leur demande. Si ce n'est pas le cas, ils pourraient déposer un préavis de grève.
Les représentants du personnel de l'hôpital attendent une réponse favorable à leur demande. Si ce n'est pas le cas, ils pourraient déposer un préavis de grève.
PAPEETE, le 4 février 2015. Aucun accord pour compenser la baisse annoncée de 600 millions de Fcfp de la dotation globale de fonctionnement de l'établissement en 2015 n'a été trouvé entre le gouvernement et le personnel du CHPF. Ce dernier menace donc « de durcir leur mouvement ».



Mi-janvier, les représentants du personnel de l'hôpital de Taaone dénonçaient la décision du Pays de diminuer de 600 millions de Fcfp la dotation globale de fonctionnement de l'établissement en 2015. Depuis le 18 décembre dernier, les organisations syndicales du CHPF ont obtenu quatre rendez-vous avec les représentants du gouvernement. Mais, aucun accord n'a été trouvé.
« La réalité du niveau de financement nécessaire au fonctionnement du CHPF semble avoir été reconnue par le vice-président en charge de la santé et de la solidarité qui a déclaré qu’il soumettrait une demande de correctifs budgétaires au conseil des ministres », notent les organisations syndicales du CHPF dans un communiqué. « Or, à ce jour, aucune solution de subvention n’a été trouvée par le gouvernement, et le retard de versement de la dotation globale de fonctionnement de 2014 s’élève à 3,3 milliards de francs au titre du Régime de solidarité territorial. »


Une assemblée générale ce jeudi midi


Les syndicats rappellent que depuis l'entrée dans le nouvel hôpital en 2010, la perte totale de dotation globale de fonctionnement validée par le Pays s'élève à 2,367 milliards de Fcfp. L’établissement se retrouve donc avec la même dotation globale de fonctionnement qu'en 2008, à l’époque où l’hôpital était encore à Mamao. Pour eux, la baisse de la dotation globale de fonctionnement empêchera l'hôpital de renouveler du matériel médical, alors que certains équipements nécessitent d'être remplacés.

Les syndicats du CHPF organisent ce jeudi midi une assemblée générale du personnel. « Les organisations syndicales (...) vont être contraintes à durcir leur mouvement si le gouvernement ne leur donne pas enfin satisfaction », note le communiqué des représentants du personnel. Ceux-ci décideront donc ce jeudi midi des actions syndicales à mettre en œuvre.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 4 Février 2015 à 15:34 | Lu 1001 fois

Tags : BUDGET, CHPF, SANTE






1.Posté par Pascal ALBERT le 04/02/2015 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec le CHPf c'est toujours la même histoire.

Les audits ont été nombreux qui ont mis en exergue les dysfonctionnements et le gaspillage de l’hôpital. ces gaspillages c'est notre argent, celui que nous versons à la CPS.

Mais, dès qu'un gouvernement , quel qu'il soit, essaie de remettre de l'ordre dans la maison, les praticiens, qui aujourd’hui s’abritent derrière le petit personnel, font du chantage à la grève.

La politique hospitalière ne se décide pas au niveau du gouvernement mais au sein du conclave des médecins.

c'est une prise d'otage permanente, au nom de la santé des malades.

L'absence de financement pour renouveler le matériel est un faux argument :

- le matériel de l’hôpital a été entièrement renouvelé à l'occasion de la construction du nouvel hôpital, ouvert en 2010/ 2011 !
- son renouvellement est financé chaque année par la dotation aux amortissements, qui est un dépense obligatoire.......


.

2.Posté par Pascal ALBERT le 04/02/2015 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ajoute, et il suffit de lire le JOPF pour le vérifier, que le CHPf a fait 800 M de bénéfice en 2013. (dernier compte administratif connu)

3.Posté par Popoti le 05/02/2015 05:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment voulez que l’hôpital s'en sorte avec une facture électrique annuelle d’environ 950 millions alors qu'en 2009, la facture énergétique de l'ancien hôpital de Mamao en 2009 s"élevait à 260 millions (soit un surcoût annuel de 690 millions).

Je me pose les questions :
- pourquoi le gouvernement n'impose t il pas une baisse des tarifs d'EDT alors que le coût du brut a baisser de 40% ???
- pourquoi la climatisation de l’hôpital par eau de mer (SWAC) n'est il pas lancé ???, action qui permettrait à l’hôpital de réduire sa facture énergétique de 420 millions par an ??????

4.Posté par emere cunning le 05/02/2015 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Pascal ALBERT,
vous avez parfaitement fait le tour de la situation du CHPF. Certains praticiens ne veulent travailler qu'avec du matériel dernier cri et au top d'autant que c'est l'occasion de missions de formation qui n'en finissent plus. Cela n'empêche les diagnostics complètement erronés chez nombre de malades après évasan.
C'est vraiment honteux de la part de ces médecins et spécialistes archi bien payés de se planquer derrière le petit personnel qu'ils n'ont pas fini de manipuler. Espérons que notre ministre du Budget tiendra bon.

5.Posté par Kaddour le 05/02/2015 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à Pascal Albert (Post 2) : J'aimerai bien savoir d'où vient cette info ? Parce que si vraiment c'est le cas, la "rogne" du personnel du CHPF me parait vraiment déplacée !!!
Certes, on ne badine pas avec la Santé de la population, mais je constate que les malades etaient aussi bien soignés à Mamao il y a quelques décennies... Alors, l'investissement dans cette structure quasi monumentale, se justifiait-elle ?
Il est bien tard pour revenir la-dessus, aussi faisons avec... Mais en contrôlant sèrieusement les dépenses , et en donnant les moyens de diminuer les coûts. A ce titre, les idées de Popoti (post 3) sont loin d'être farfelues!!!

6.Posté par Teheiiti le 05/02/2015 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est ça de construire un hôpital sans aucune études de coûts de fonctionnement avec une masse salariale non maîtrisée et des salaires les meilleurs de France. N'oubllions pas notre population qui n'a aucune éducation santé-alimentaire hygiène-diététique. Un coktail parfait pour la ruine de notre système de santé. Mais surtout ne changeons rien...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Septembre 2019 - 18:54 Tee time à Moorea

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués