Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le mauvais temps inquiète les familles de la côte Est



Ce nouvel épisode pluvial pourrait causer beaucoup de dégâts sur la côte Est
Ce nouvel épisode pluvial pourrait causer beaucoup de dégâts sur la côte Est
PAPEETE, le 22 décembre 2015. Les fortes pluies qui ont touché l'île de Tahiti ce mardi ont ravivé les craintes des habitants de la côte Est qui craignent le pire. Certaines familles ont préféré quitter leur foyer tandis que d'autres essayent tant bien que mal à protéger leurs maisons. Météo France annonce pour ce mercredi un ciel nuageux pour la moitié Ouest et quelques ondées sur le relief et la côte Est.

Beaucoup de caniveaux ont débordé, le niveau des rivières monte, le drame qui a touché la côte Est, il y a dix jours refait surface avec ces fortes pluies diluviennes. Les habitants des vallées tentent tant bien que mal de protéger leurs maisons.

Heiau et ses deux enfants : "Je préfère quitter la maison, j'ai trop peur que ma maison soit encore inondée"
Heiau et ses deux enfants : "Je préfère quitter la maison, j'ai trop peur que ma maison soit encore inondée"
À Faaripo, Heiau vit dans une petite maison avec son mari, ses deux enfants en bas âge et son beau-père. Il y a dix jours, leur maison a été inondée et ce nouvel épisode pluvial leur laisse un goût amer. "J'ai peur, j'ai appelé un ami pour qu'il vienne me récupérer avec mes enfants. Je ne peux pas rester chez moi, mon mari est au travail. Je préfère partir", explique Heiau.

Son beau-frère Antonio a fait le déplacement pour rester auprès de son père. "Cette pluie m'interpelle vraiment. C'est dangereux pour les enfants, surtout quand tu vois la puissance de l'eau qui s'écoule".

Antonio se rappelle encore des crues qui ont touché la commune il y a dix jours. "En 1998, nous avions vécu le même problème, mais pas comme les intempéries de cette année. C'est horrible ! Il y a dix jours, il y avait beaucoup de voitures qui ont été emportées par le courant. Le fils d'un de nos voisins était piégé dans sa maison. Avec un ami, nous avons utilisé une corde et nous sommes allés le récupérer", se souvient-il.

Les dernières intempéries qui ont frappé Mahina et Hitiaa o te ra au début du mois ont marqué les esprits des habitants. Avec ses amis, sur sa terrasse, Teiki reste serein : "C'est la nature, on n'y peut rien".


Sur ce terrain vague, le caniveau est sur le point de déborder
Sur ce terrain vague, le caniveau est sur le point de déborder
Du côté de Mahina, les stigmates des dernières intempéries sont encore présents. Les sinistrés de la vallée de Ahonu sont regroupés dans une salle paroissiale protestante. La rivière se fait menaçante et les pompiers ont préféré monter la garde.

Olivier, un sinistré est venu voir l'état de la rivière : "En voyant cela, je repense à ce qu'on a vécu le 12 décembre. Toute ma vie est partie. Aujourd'hui, avec ma femme et mes deux filles, nous attendons que le Pays agisse".


Heiau et ses deux enfants ont quitté le foyer conjugal pour se mettre à l'abri chez leurs proches
Heiau et ses deux enfants ont quitté le foyer conjugal pour se mettre à l'abri chez leurs proches
Face à ce nouvel épisode pluvial, des cellules de crise se sont mises en place à Mahina et Hitiaa o te ra. Le service de l'équipement est déjà sur le terrain pour sécuriser les talus et les vallées.

À Ahonu, la rivière a changé de couleur et le niveau d'eau a vite augmenté
À Ahonu, la rivière a changé de couleur et le niveau d'eau a vite augmenté


Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 22 Décembre 2015 à 19:11 | Lu 1494 fois

Tags : PLUIES






1.Posté par simone grand le 23/12/2015 07:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DE toute évidence, les autorités sont défaillantes.
Elles n'ont pas anticipé les conséquences des pluies pourtant annoncées d'un fort El nino.
Au lieu de mobiliser les employés des services de l'équipement, développement rural et des communes à nettoyer les rives et curer les rivières, ça s'est contenté de bavasser.
Gouverner c'est prévoir. De toute évidence, nous ne sommes pas gouvernés.

2.Posté par Tiarelantana le 24/12/2015 07:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il semblerait que le phénomène El nino ait atteint son pic et serait en train de décroître.
https://bobtisdale.wordpress.com/2015/12/08/december-2015-enso-update-shouldnt-be-long-now-until-the-el-nino-starts-to-decay/
Peut être encore de la pluie pendant les fêtes mais en tout cas pas de cyclones jusqu'au 5 Janvier d'après les renseignements suivantes:
http://www.cyclonextreme.com/cyclonemondebassinhemispheresudprevisionactivite.htm
Bonne fêtes à tous!!!!!

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance