Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Le marathon parisien d'Yvonnick Raffin



Tahiti, le 5 avril 2021 - Ministre de l'Économie, des Finances, en charge de l'Énergie et de la PSG, et chargé de la “coordination de l'action gouvernementale”, Yvonnick Raffin a mis à profit son séjour parisien avec le président Édouard Fritch pour mener rencontres sur rencontres, sur des dossiers aussi divers que l'avenir d'Air Tahiti Nui, les investissements du groupe City au fenua, le futur prêt garanti par l'État, la promotion de l'export ou encore la transition énergétique et écologique… Revue de détail d'un marathon parisien.
 
  • Le Ciri au chevet d'ATN ?
 
Ministre des Finances et de l'Économie, Yvonnick Raffin s'est rendu au Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) pour y rencontrer Cédric Garcin et Alexandre Houlé, respectivement secrétaire général et rapporteur du comité. Une première rencontre qui fait suite aux récents échanges avec les autorités nationales, notamment sur le soutien à Air Tahiti Nui. Structure de soutien et d'intervention gouvernementale au bénéfice d'entreprises en difficulté de plus de 400 salariés, le Ciri doit permettre une relance de l'activité en évitant des suppressions d'emplois. Le comité a donc exposé son rôle et son fonctionnement, ainsi que les procédures d'instruction pour un “potentiel dépôt de dossier” pour la compagnie au tiare, confrontée à de graves difficultés financières en raison de la crise sanitaire. L'occasion pour le ministre polynésien “d’exposer le contexte, l’historique et les spécificités d’Air Tahiti Nui”.
 
  • Le groupe City annonce une agence à Papeete
 
Le ministre Yvonnick Raffin a également rencontré à Paris le président du groupe City, Christophe Petit, spécialisé dans la promotion immobilière. Le groupe City a récemment fait parler de lui au fenua en annonçant ses projets d'investissements “conséquents” à Tahiti, Bora Bora, Moorea et Taha'a. “Le groupe City a mené diverses études allant de la construction de structures hôtelières à l’aménagement de résidences de standing”, précise un communiqué du Pays diffusé ce week-end. Yvonnick Raffin, de son côté, a assuré les dirigeants du groupe de la mobilisation des services du Pays pour “faciliter les démarches préalables à ces projets d’envergure”. A l’issue de l’entretien, Christophe Petit a annoncé l’ouverture d’une agence du groupe City à Papeete, dès le mois de juin, composée, à terme, de huit personnes.
 
  • Le ministre Franck Riester s'annonce en Polynésie
 
En compagnie de la députée Maina Sage, le ministre des Finances et de l’Économie s’est entretenu, à Paris, avec Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du commerce extérieur et de l'attractivité. L'occasion surtout d'évoquer la “promotion des produits polynésiens, en particulier à l’export”. Bien que la Polynésie connaisse structurellement un déficit du commerce extérieur des biens, le fenua “compte des femmes et des hommes talentueux, des produits et des services exceptionnels qu’il convient désormais de mieux mettre en valeur pour mieux les vendre à l’international”, a défendu Yvonnick Raffin. Au passage, le ministre Franck Riester a annoncé son désir de se rendre prochainement en Polynésie française, assurant de son soutien et de la mobilisation de ses équipes pour accompagner le Pays dans la structuration d’une véritable stratégie de marketing territorial et de développement des exportations.
 
Dans le même temps, ce week-end, Yvonnick Raffin a rencontré le directeur général de Business France, Christophe Lecourtier. L'occasion là-aussi d'évoquer les stratégies visant à favoriser l’attractivité de la Polynésie et l’amélioration des modalités d’accompagnement des entreprises à l’export. Yvonnick Raffin a également demandé “une intensification du partenariat entre le Pays et Business France, notamment pour envisager une refondation de la réglementation relative aux investissements”. Une convention est “envisagée très prochainement”, annonce le Pays. Notons que Business France a présenté la philosophie du futur guichet unique virtuel, qui sera déployé d’ici juin, pour rassembler, au sein d’une data room, tous les acteurs publics et privés intervenant dans la réussite d’un projet d’investissement.
 
  • Les parts d'EDT dans la TEP bientôt rachetées
 
Sur le volet énergie, Yvonnick Raffin s'était programmé une rencontre avec le cabinet de la ministre de la Transition écologique, le conseiller du directeur général de l'énergie et du climat, ou encore les directeurs généraux et exécutif de l'Ademe. L'occasion de simples bilans d'étape. Mais surtout, le ministre polynésien s'est rendu une nouvelle fois à la Commission de régulation de l’énergie (CRE), pour y rencontrer son président, Jean-François Carenco.
 
Les deux hommes ont évoqué l'avancement des derniers dossiers chauds du secteur en Polynésie : Réactualisation du code de l’énergie, dispositif de solidarité électrique (la péréquation, NDLR) et prérequis au déploiement de l’appel à projets “fermes solaires”… Mais surtout, le Pays a annoncé que la procédure de rachat des parts détenues par EDT dans la société de transport TEP avait été initiée. Parallèlement, la CRE s’est “félicitée de l’accord trouvé entre le Pays et EDT pour une entrée en médiation afin d’identifier une issue favorable aux difficultés rencontrées depuis la dernière année”. La CRE qui sera très bientôt missionnée pour apporter “l’expertise technique et l’impartialité nécessaires” à la définition d’un accord permettant notamment de définir le niveau raisonnable de rémunération du concessionnaire et les modalités de dotation des charges calculées à appliquer à compter de l’exercice 2021, précise le Pays dans un communiqué.
 
  • Le second prêt garanti par l'État en discussion
 
Enfin, Yvonnick Raffin a rencontré la directrice générale des Outre-mer, Sophie Brocas, pour évoquer avec elle les différents programmes budgétaires envisagés pour la Polynésie : “dispositifs de soutien de l’État aux entreprises, appels à projets “investissements d’avenir”, réforme de la protection sociale généralisée et de la fiscalité, situation d’Air Tahiti Nui, appel à manifestation d’intérêt “tourisme durable” et convention santé-solidarité”. Le ministre a également tenu à rencontrer sur ces sujets, Charles Trottmann, directeur du département trois océans de l'AFD. A la veille du dépôt d’une demande d’emprunt garanti par l’État, le ministre voulait partager les données économiques sur l’évolution de la situation, notamment sur le niveau des recettes fiscales et sociales. Pour finir, une réunion a été organisée avec Hugo Le Floc’h et Jérôme Saulière, respectivement conseiller budgétaire et conseiller économie du ministre des Outre-mer pour “présenter les orientations du plan de relance 2021-2023, et envisager le financement de ses 73 actions”. Les deux conseillers qui se sont engagés à relayer l’argumentaire du gouvernement auprès des administrations centrales dans la perspective d’un octroi rapide de ce nouveau prêt…
 

le Lundi 5 Avril 2021 à 17:20 | Lu 2299 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Mai 2021 - 17:16 ​La vaccination bat son plein à Hiva Oa

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus