Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le gouvernement en tournée aux Tuamotu-Est



PAPEETE, 3 décembre 2018 - Edouard Fritch a conduit une tournée gouvernementale dans six atolls des Tuamotu, à Reao, Pukarua, Fangatau, Fakahina, Napuka et Puka Puka, le week-end dernier.
 
Le président de la Polynésie française était accompagné des ministres Tearii Alpha, Jacques Raynal et René Temeharo. Tous quatre ont participé à une tournée officielle de vendredi à dimanche. La délégation s’est d’abord rendue, vendredi à Reao, commune associée de la commune Pukarua. Reao est un atoll situé à 4 heures d’avion de Tahiti. L’île compte 350 habitants. Arrivée vers 10 h 30, la délégation a été accueillie par le 1er adjoint au maire, monsieur Tetaiamoearo. Lors de l’arrivée sur l’atoll, le président a également retrouvé l’ancien maire, Tihoti Aa.
 
La délégation gouvernementale et la population de Reao se sont ensuite rassemblées à la mairie pour un échange sur la situation de la Polynésie et sur les projets utiles à l’atoll de Reao. Ainsi, la priorité de la commune réside dans la construction d’un mur de protection servant à protéger l’abri de survie, la centrale hybride, le hangar communal et la centrale d’eau potable. Les études ayant été achevées, la construction du mur de protection devrait démarrer au cours du second trimestre 2019. De même, à la suite du bétonnage récent de la route de l’île, la commune a investi dans l’acquisition d’un bus de 18 places pour le transport scolaire et le transport public, notamment pour les personnes âgées.
 
Cet investissement communal a bénéficié d’une aide du Pays au travers de la Délégation pour le développement des communes (DDC). Enfin, la commune a également bénéficié du transfert d’une parcelle de 2,2 hectares du Pays pour le futur projet d’un espace sportif. La population a évoqué pour sa part des sujets relatifs à la voirie pour la desserte vers les propriétés éloignées du village, à la desserte maritime entre Tahiti et Reao, ou encore à l’accès de la population de Reao aux îles Actéon.
 
La population de Reao a adressé ses remerciements au gouvernement pour les différents soutiens obtenus par les associations de l’île. La délégation officielle a ensuite visité la ferme apicole de M. Temaeva, dotée aujourd’hui d’une cinquantaine de ruches. Sa production de plus d’une tonne par an est entièrement écoulée sur le marché de Tahiti. M. Temaeva, formé au CED de Rikitea, avec également une formation au CFPA, est totalement autonome dans sa filière de production. Puis, le 1er adjoint au maire a montré au président et au ministre de l’Equipement le site de construction de la future digue de protection.

​Réunion et visites de terrain à Pukarua

Après la visite de Reao, la délégation s’est rendue dans l’après-midi vers l’île de Pukarua, située à 20 minutes de vol. La délégation gouvernementale a été accueillie par le maire de la commune de Reao-Pukarua, Thérèse Ly. La délégation gouvernementale et la population se sont rassemblées à la mairie pour des échanges sur différents sujets de la vie quotidienne de cet atoll de 240 habitants.
 
Le maire a exprimé sa grande joie de recevoir le président et ses ministres qui, selon elle, ont réellement le souci de la proximité avec la population, et ce même si celle-ci est de taille modeste. Elle a détaillé les projets d’intérêt général qui tiennent à cœur aux élus municipaux et aux habitants. Elle a notamment cité la poursuite du bétonnage de la route menant vers l’aéroport, la réhabilitation du hangar portuaire de Pukarua, ainsi que les projets utiles pour l’île de Reao.
 
Lors de la rencontre, les ministres ont pris tour à tour la parole pour délivrer des informations sur les sujets qui intéressent la vie quotidienne des habitants de Pukarua. Le Président a exprimé pour sa part, sa grande joie d’être à nouveau parmi la population de Pukarua. Pour le président, toute île, avec ses habitants, même de taille modeste, mérite la même attention du gouvernement. Le président a remercié la population pour son accueil chaleureux et a expliqué la politique menée par le gouvernement pour assurer le progrès et le développement de la Polynésie. La population a évoqué pour sa part ses craintes quant à l’irrégularité de la desserte maritime vers Pukarua. A la fin de la journée, le maire a souhaité montrer au président et au ministre de l’Equipement la nécessité de rénover rapidement le hangar portuaire qui est aujourd’hui sans toiture. Ce hangar est très utile car Pukarua est un atoll vivant principalement de la coprahculture. Tôt le lendemain matin, le maire a fait visiter le chantier de construction du hangar communal, co-financé par le Pays et la commune, puis a souhaité montrer la pépinière de cocotiers gérée par l’association Te Hotu Kaiga no Pukarua, qui mène avec l’aide du Pays, une opération de régénération de cocotiers.

​Arrivée samedi matin à Fangatau

Samedi matin, la délégation gouvernementale s’est rendue à Fangatau, un atoll de 135 habitants. Accueillie à l’aéroport par le maire, Mareta Mapu, la délégation a été conduite vers la mairie où attendait la population de Marupua, autre nom de l’atoll, pour la levée des couleurs et l’accueil de la population. Puis, le maire avait prévu un moment d’échanges entre la délégation gouvernementale et la population. Parmi les projets utiles pour la commune de Fangatau, le maire a cité la reconstruction de l’aérogare, la poursuite des programmes de bétonnage des routes, la reconstruction du pont, la production d’eau potable et l’aide à la résolution des problèmes fonciers. Le ministre de l’Equipement a indiqué que plusieurs projets seront concrétisés en 2019, comme celui de la construction de la digue de protection, le bétonnage de routes et la reconstruction des radiers.
 
Pour la population, le sujet foncier, la reconstruction de l’aérogare, l’attribution des aides en matériaux, et la vétusté des radiers existants sont des sujets de préoccupation qui requièrent des mesures urgentes. Après la réunion avec la population, la délégation gouvernementale a visité différents sites d’infrastructures et de projets de la commune, comme par exemple la centrale hybride, la centrale de production d’eau potable par évaporation d’eau de mer.

​A Fakahina, commune associée de Fangatau

Après la visite de Fangatau, la délégation gouvernementale s’est rendue à Fakahina, commune associée de Fangatau, avec le maire Mareta Mapu, qui a pu se rendre disponible pour cette visite. Après un accueil très chaleureux à la mairie de Fakahina avec une levée des couleurs, des chants composés spécialement pour cette visite et des couronnes aux fleurs de l’atoll, le maire-déléguée de Fakahina a conduit la délégation gouvernementale pour la visite des infrastructures communales telles que la centrale de distribution d’eau potable, le hangar communal, la centrale hybride et enfin le long radier. La centrale d’eau potable est prête techniquement depuis un mois. Il reste à former les agents communaux au suivi de la potabilité de l’eau communale. La centrale électrique hybride fonctionne mais elle est devenue sous-dimensionnée. Actuellement, le solaire fournit près de 65% de l’électricité, le reste est fourni par un groupe thermique. La commune souhaite compléter la surface de panneaux solaires afin d’atteindre une autonomie électrique totale, à base solaire, comme cela est déjà le cas pour l’atoll voisin de Fangatau.
 
En début de soirée, la délégation gouvernementale a rencontré la population lors d’une réunion publique qui a permis aux ministres d’expliciter les projets envisagés pour Fakahina. Ainsi, le ministre de l’Economie verte a exposé ses projets pour la cocoteraie, l’apiculture et pour le foncier. Le ministre de l’Equipement a notamment confirmé le projet d’extension de la piste de Fakahina, pour un montant de 550 millions Fcfp, afin de permettre l’accueil des ATR en remplacement des Twin Otter qui desservent actuellement cet atoll, la poursuite du programme de bétonnage des routes et le lancement des études pour la rénovation du radier.
 
En matière de santé, le ministre Raynal s’est dit satisfait de la tenue du centre de soins sur l’île, mais il a indiqué qu’il apportera un soutien pour améliorer ces centres sanitaires autonomes. Le président a salué le courage de la population de Fakahina en matière de coprahculture. La population produit plus de 350 tonnes par an, ce qui représente ainsi l’atoll le plus productif en termes de tonnage par tête d’habitant. Le président les a encouragés dans cette activité. Le foncier est également un sujet important de préoccupation pour la population de l’île qui estime que les plans cadastraux présentent des anomalies, lesquelles peuvent être sources de contestation et de discorde. Le souhait unanime formulé par la population est de revoir le cadastre de Fakahina.

​Accueil dimanche à Napuka

La délégation gouvernementale a quitté Fakahina, dimanche à 6h, pour se rendre à Napuka. Après 40 minutes de vol, la délégation gouvernementale a été accueillie à l’aéroport de Napuka par le maire Mautaina Taki, son conseil municipal, et le maire délégué de la commune associée de Tepoto. L’ensemble des autorités s’est ensuite rendu à la mairie où attendait la population de Napuka, venue nombreuse pour saluer le président Fritch. Un accueil fleuri et en chants a été organisé par les jeunes et la population de Napuka, autrement appelé Te Puka Maruia. Un accueil extrêmement chaleureux a ainsi été réservé au président, lequel a été baptisé du nom de Tagihiaariki. Des habitants et des enfants de Tepoto ont fait le déplacement jusqu’à Napuka pour rencontrer le président Fritch. Après la levée des couleurs, il y a eu les discours de bienvenue par madame le maire de Napuka et le maire-délégué de Tepoto, qui ont fait remarquer qu’il n’y avait pas eu de président de la Polynésie à Napuka depuis 2008.
 
Après 10 ans de patience, c’est avec une grande joie que la population de Napuka a accueilli le président Fritch et ses ministres. La délégation gouvernementale a ensuite visité les infrastructures sanitaires, scolaires, et électriques de l’île. Ces infrastructures nécessitent des améliorations et des rénovations pour lesquelles le président a été sensibilisé. Le ministre de l’Equipement a confirmé le début en 2019 de quelques chantiers très attendus par la population. Le ministre de l’Economie verte a ainsi insisté sur la nécessité d’accélérer la lutte contre le brontispa, insecte qui détruit le cocotier, et qui est un véritable fléau dans l’île. Le sujet foncier a également été abordé et c’est le gouvernement a réaffirmé qu’il rendra les terres présumées domaniales aux populations qui peuvent justifier d’un lien avec les parcelles revendiquées. Le président a exprimé sa joie d’être venu jusqu’à Napuka et il a confirmé le soutien du gouvernement aux projets prioritaires formulés par le maire et sa population.

​Ultime étape de la visite à Puka Puka

Après Napuka, la délégation gouvernementale s’est envolée en fin de matinée vers Puka Puka, dernier atoll concerné par la visite gouvernementale. La population de cet atoll de 165 habitants s’est rassemblée à la mairie pour un accueil chaleureux, fleuri et en chants. Dans son discours, le maire a placé tous ses projets dans le cadre du développement durable, qu’il s’agisse de la production d’eau potable ou de la production électrique.
 
Comme constaté dans les autres atolls visités, l’irrégularité de la desserte maritime représente un réel souci pour les habitants de l’atoll. Deux projets tiennent à cœur à la population : un lotissement social en habitat dispersé et la construction d’une salle omnisports pour les jeunes de l’île. Le président a affirmé que ces projets aboutiront prochainement, en soulignant la volonté du gouvernement de réaliser ces projets.

Rédigé par TI le Lundi 3 Décembre 2018 à 13:52 | Lu 855 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Décembre 2018 - 16:47 Pascale Taurua, parcours d’une artiste peintre

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués