Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Le fortin de la Punaruu, témoin de l'histoire de Tahiti



Ce petit fortin réhabilité a une structure quasi rectangulaire avec trois côtés rectilignes et un quatrième en arc de cercle pour une superficie de  16 m2.
Ce petit fortin réhabilité a une structure quasi rectangulaire avec trois côtés rectilignes et un quatrième en arc de cercle pour une superficie de 16 m2.
TAHITI, le 29 novembre 2019 - Après des travaux de sécurisation et de conservation, le fortin Pare iti de la Punaruu à Punaauia a été inauguré ce vendredi matin. Surplombant la vallée de la Punaruu, cet édifice, construit lors des guerres franco-tahitiennes en 1846, a été le témoin d'un pan de l'histoire, parfois mal connu de la population.

"Songez que du haut de ces pyramides 40 siècles vous contemplent, disait Napoléon à ses soldats lors de la campagne d'Egypte. Moi, je vous dirai que du haut de ce fortin, deux siècles vous contemplent", a plaisanté Jean-Christophe Shigetomi, le président de l’association Mémoire polynésienne, lors de l'inauguration de l'édifice, en présence notamment du vice-président de la Polynésie, Teva Rohfritsch. Ce fortin, qui domine la vallée de la Punaruu, fait partie des fortins classés monuments historiques de la commune de Punauiaa.

"Ce fortin est le témoin d'une partie de notre histoire qui n'est pas forcément connue par tous", explique Jean-Christophe Shigetomi. Construit en 1846 pendant les guerres meurtrières qui opposèrent les Français et les Tahitiens, le fortin a ensuite servi pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale en tant que poste d’observation militaire. De nombreux noms et dates gravés sur les murs sont autant de témoignages de ce passé.


LA PREMIERE ÉTAPE D'UN BEAU PROJET

Jean-Christophe Shigetomi
Jean-Christophe Shigetomi
Mal en point et tagué, ce fortin nécessitait des travaux de sécurisation et de conservation. "Environ quatre ans ont été nécessaires entre le lancement des études préliminaires, l’organisation de fouilles réglementaires et enfin la réalisation des travaux par la société SMBR, spécialisée en rénovation de monuments historiques, qui a restauré la cathédrale de Rikitea et aujourd’hui le marae de Taputapuatea", avoue Jean-Christophe Shigetomi, passionné d'histoire. Les travaux de sécurisation du périmètre ont été effectués par le Centre de Formation professionnelle pour adultes. Ces travaux ont été conduits par l’association Mémoire polynésienne et la première Fondation de Tahiti, Tupuna Tumu, menées conjointement par Jean-Christophe Shigetomi, avec les concours financiers de la Fondation Tupuna Tumu, du Pays, de l’État, et de la ville de Punaauia, pour un coût total de quatre millions de Fcfp.

Ce fortin réhabilité a une structure quasi rectangulaire avec trois côtés rectilignes et un quatrième en arc de cercle pour une superficie de 16 m2. L'édifice fait 4,35 m de haut, il est constitué de moellons basaltiques bruts ou ébauchés, liés avec de la chaux corallienne.

Jean-Christophe Shigetomi rêve secrètement que le fortin bénéficie bientôt d'un éclairage pour pouvoir être admiré du bas de la vallée et surtout qu'il ne soit que la première étape d'un sentier éco-touristique-historique dans la vallée de la Punaru'u.

Rédigé par Pauline Stasi le Vendredi 29 Novembre 2019 à 16:52 | Lu 2072 fois

Tags : PATRIMOINE





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 8 Décembre 2019 - 03:50 Hana et Hō mai, grands vainqueurs du Hura Tapairu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019