Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Le faux gendarme jugé le 20 mai



Le faux gendarme jugé le 20 mai
Tahiti, le 3 mai 2021 - Le procès d'un homme de 50 ans poursuivi pour s'être fait passer pour un gendarme durant plus de trois ans a été renvoyé lundi au 20 mai. L'individu, qui avait été interpellé alors qu'il tentait de contrôler un vrai gendarme en civil, avait justifié ses actes par le souci d'"améliorer la sécurité routière" à Tahiti.
 
L'affaire, assez originale, a fait sourire les membres du tribunal correctionnel lundi lors de l'audience de comparutions immédiates. Un homme devait être en effet jugé pour s'être fait passer, entre 2017 et avril 2021, pour un gendarme de la brigade motorisée. Si son procès a été renvoyé au 20 mai prochain, le président du tribunal a tout de même rappelé que l'individu avait été interpellé au mois d'avril après avoir tenté de contrôler un gendarme en civil. Détenteur d'un faux permis qui lui avait été remis par un agent de la Direction des transports terrestres aujourd'hui décédé, le quinquagénaire avait maquillé sa moto en moto de la gendarmerie et s'était déguisé avec un uniforme ressemblant à ceux des gendarmes. Depuis 2017, il procédait à de faux contrôles routiers pour, selon ses déclarations en garde à vue, "améliorer la sécurité routière" à Tahiti.
 
Dans l'attente de son procès qui aura donc lieu le 20 mai, le prévenu a été placé sous contrôle judiciaire et a notamment l'interdiction de quitter Tahiti.

Rédigé par Garance Colbert le Lundi 3 Mai 2021 à 18:33 | Lu 2664 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Mai 2021 - 21:31 Le ‘ori Tahiti à la fête en juin

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus