Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Le coût des élections outre-mer épinglé



Le coût des élections outre-mer épinglé
PAPEETE, le 20 novembre 2014. Les élections coûtent très cher, en particulier outre-mer, souligne un rapport confidentiel de l'Inspection générale de l'administration (IGA), révélé par Le Parisien. Le coût par électeur pour une élection territoriale peut être 1 200 fois plus élevé que pour l'élection présidentielle.



La démocratie coûte cher. C'est ce que montre un rapport confidentiel de l'Inspection générale de l'administration (IGA) que s'est procuré Le Parisien, qui révèle que les élections législatives et présidentielles de 2012 ont coûté plus d'un demi-milliard d'euros (59,665 milliards de Fcfp). C'est la première fois de l'histoire de la République que le coût des élections est révélé dans ce document, commandé par Manuel Valls lorsque qu'il était ministre de l'Intérieur. Et la démocratie coûte particulièrement cher outre-mer.

La propagande audiovisuelle (campagnes officielles télévisées et radiodiffusées pour les scrutins nationaux), dont le coût est à la charge de l'Etat, reste faible en métropole, mais apparaît comme « disproportionnée » dans les DOM-COM, souligne Le Parisien. Le coût par électeur pour une élection territoriale peut être 1 200 fois plus élevé que pour l'élection présidentielle.


131 millions pour l'émission de l'élection des représentants

Le Parisien donne ainsi des chiffres. « En 2012-2013, ce coût dans les DOM-TOM s'est élevé à 5,7 millions d'euros (680 millions de Fcfp). Pour chacune des élections territoriales outre-mer, une équipe métropolitaine de 11 à 15 personnes a été envoyée sur place. Le coût de la production de 2 h 44 d'émission pour les élections des représentants de l'assemblée de Polynésie française s'est élevé à 1,1 million d'euros (131,3 millions de Fcfp)», indique le journal. « Près du quart des dépenses (260 000 euros soit 31 millions de Fcfp) est consacré aux billets d'avion (110 000 € euros soit 13,1 millions de Fcfp) et aux dépenses d'hébergement et de restauration (150 000 euros soit 17,9 millions de Fcfp). S'ajoutent les frais de location de voitures (11 000 € soit 1,3 million de Fcfp) et les imprévus (85 000 € soit 10 millions de Fcfp). »


Des professions de foi très coûteuses

La prise en charge des campagnes électorales des partis politiques est le premier poste de dépenses de l’État pour les élections. Dont la moitié (203 millions d'euros) est consacrée à l'impression de la «propagande officielle imprimée» (bulletins de vote, professions de foi, tracts...) et à son acheminement au domicile des électeurs.
Inscrite dans le projet de loi de finances 2015, la suppression de l'envoi des professions de foi par la poste permettrait d'économiser près de 130 millions d'euros (15,5 milliards de Fcfp). Les tracts et les documents seraient alors accessibles sur Internet.



le Jeudi 20 Novembre 2014 à 16:16 | Lu 917 fois






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Décembre 2019 - 09:09 Première visite de Fritch au foyer Te Pare

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019